Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Fiat 500X 1.33 Sport : en jogging

La Fiat 500X sort de la routine – voire de l’anonymat – en se dotant depuis peu d’une nouvelle tenue de sport. Elle a la classe, mais ne lui demandez pas la Lune.

  • Avis Rédaction 0.00/20

Sommaire :

Concept

Le lifting du SUV 500X avait de sérieuses ambitions de repositionnement du modèle face à une âpre concurrence, toujours plus pimpante et séductrice. Tout d’abord, il ne s’embarrasse plus de la lourdeur d’une transmission 4x4, mais surtout, il adapte sa tenue aux goûts de l’époque, avec d’une part une exécution Lounge, plus luxueuse, et notre version Sport, logiquement plus attrayante et « jeune ».

En Italie, l’importance de l’apparence a développé une certaine habileté à rendre tout plus beau, dans tous les domaines. Les plus grands designers vous le diront : de la sobriété et quelques détails bien choisis sont la clé d’une allure remarquée. Dans le cas de ce SUV, une peinture rouge vif intégrale, des jantes de 19’’ et des détails gris titane, plus quelques logos bien placés, il n’en fallait pas plus à cette Fiat pour bien reprendre la lumière. Tant mieux, car la concurrence s’est largement mise au « jeunisme »: 2008 GT-Line, Kamiq Monte Carlo ou T-Cross R-Line.

Pour respecter une certaine logique sportive, les ingénieurs ont aussi sorti les outils, en abaissant l’assiette (de 13 mm), en montant des pneus plus adhérents et en recalibrant l’assistance de direction et les réglages spécifiques des amortisseurs et des suspensions FSD (amortissement sélectif en fréquence). Pour le moteur, Fiat propose notre FireFly 1.33 de 150 ch, un 4-cylindres accouplé à une boîte robotisée à deux embrayages. Sinon, il est possible de recourir au 1 litre 120 ch à boîte manuelle, tout récent et forcément plus accessible. Comptez 24.690 € en prix de base et 2.800 € de plus pour le 1.3 de 150 ch.

Comportement au volant

Moins de sous-virage, plus de survirage, donc des vitesses latérales plus élevées. Ce sont en résumé les avantages de la Fiat 500X en version sport par rapport aux autres versions… sans qu’il ne s’agisse d’une différence très marquée. L’ensemble reste malgré tout très typé confort et les pertes d’adhérence interviennent plutôt rapidement (les Dunlop Sport Maxx cèdent vite à la masse dans les changements d’appuis plus nerveux). Ajoutez à cela les réactions trop lentes de la boîte robotisée – que l’on dynamise à peine plus en jouant avec les palettes – et vous comprendrez que cette Fiat 500X Sport n’a rien d’une version Abarth… Cela dit, d’un point de vue global, elle rend la route vraiment agréable… si votre style est plutôt actif que réellement sportif.

Conclusion

Notre constat rejoint celui exprimé à l’égard de la Fiat Tipo Sport essayée récemment: Fiat a le chic pour habiller ses voitures d’une allure plus dynamique. Et pour un SUV, c’est même très bien vu, ne serait-ce que pour rendre son apparence moins pataude. Mais cela s’arrête là, pas la peine d’imaginer une sorte de nouvelle GTi haute sur pattes et/ou une pseudo-Abarth 500X. Un SUV agréable, sans aucun doute, mais peu efficace si on le pousse vraiment. En somme, Fiat se plie juste à une mode qui se répand chez tous les constructeurs : habiller les « petits gros » en tenues de sport et, ma foi, le costard est bien taillé.

Dans cet article : Fiat, Fiat 500X

Journaliste AutoGids/ AutoWereld