Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

29 et 30 septembre 2018 - Découvrez et/ou essayez plus de 40 modèles SUV

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Volkswagen Up! GTI 2018 : Fun Up !

Après les Golf 1 et Lupo GTI, Volkswagen perpétue la lignée des minicitadines bien trempées. Nous ne sommes pas dupes, mais réellement enchantés.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Au risque de froisser les susceptibles et autres «académiciens» de l’automobile, Volkswagen ose un parallèle direct entre sa nouvelle Up ! GTI et la symbolique Golf 1 GTI de 1976. Cela dit, si le copier-coller intergénérationnel semble d’abord opportuniste, il n’est pas tout à fait incohérent: puissance de 115 ch, poids d’environ une tonne, dimensions proches de la Golf 1, jantes et voies larges, détails sportif, le liseré rouge sur la calandre et même les sièges en tissus carreaux «Clark» ! Cela dit, à la radicalité de son aïeule, la Up ! GTI préfère une attitude plus policée et éco-responsable. Car son 1.0 TSI 3 cylindres est, chose encore rare sur des voitures à essence, son échappement est pourvu d’un filtre à particules (de quoi répondre à la norme Euro6 AG). En outre la Up GTI est aussi la première Volkswagen  homologuée selon les mesures de consommation «mondiales» WLTP, ce qui promet, en cycle mixte, une moyenne à 5,7 l/100 km. 

Ce qui change

Sous le capot, la GTI devient bien sûr la Up ! la plus puissante en empruntant, tout simplement, le bloc EA211 1.0 TSI 115 ch et 200 Nm à ses grandes sœurs Polo et Golf. Extérieurement, la panoplie GTI by VW y-est : liseré rouge sur la grille de calandre, logos GTI bien en vue «splitter» de pare-choc, spoiler de toit, mais aussi, plus subtilement, bandes noires surlignant les bas de caisse. Pour les jantes, les ingénieurs ont opté pour du 17’’, pas trop large (195), des modèles Brands Hatch qui laissent voir des étriers de frein (avant) peints en rouge.

Techniquement, la caisse est abaissée de 15mm et les voies élargies de 8mm, l’ensemble donnant une empreinte plus sûre à la Up !. L’essieu de torsion est rigidifié de 30%, la direction serait légèrement re-calibrée, mais pour le reste, rien de très radical : pas de rapports de boîte courts (la GTI est exclusivement livrée en boîte 6 manuelle), de suspensions radicale, encore moins de suspensions pilotées etc.

Comment ça roule ?

Disons le d’emblée, nous avions la banane sur les routes tortueuses d e l’arrière-pays niçois, théâtre de cet essai. La Up ! GTi est délicieusement sportive… mais n’est pas la GTI radicale qui enterre tout ce qui roule. Le 1.0 TSI est très volontaire (avec un bon petit boost vers 3.000 tr/min), pas de doute là-dessus, mais à condition de tricoter frénétiquement la boîte aux rapports longs. 8,8 secondes sur le 0 à100 km/h, 196 en pointe, c’est plus qu’il n’en faut pour s’amuser. On ressent par contre que le mille n’avait pas vocation sportive à sa façon de se geindre lorsqu’on le brusque, comme si on lui faisait mal. En outre, sa sonorité trop neutre a eu besoin du renfort d’un émetteur sonore (une sorte de woofer) pour rendre sa voix, disons, plus expressive. Mais une chose est sûre : le facteur fun de la Up ! est au plus haut !

Budget-équipement

Volkswagen annonce un tarif bien placé à 16.860 €, en version 3 portes car les petites familles ne sont pas oubliées (supplément version 5 portes pas encore connus). L’équipement est plutôt riche, car en plus de la panoplie GTI, en ce compris les belles jantes de 17’’ (il n’y en a pas d’autres, de toute façon), la Up ! GTI gagne une climatisation, l’autoradio Composition à 6 haut-parleurs, les feux antibrouillard à  éclairage directionnel, les rétros électriques et chauffants et même les sièges chauffants. En option, on pourra garnir sa Up GTI d’un toit ouvrant, d’un pack Drive Plus (freinage d’urgence en ville, régulateur de vitesse, feux automatiques) d’une caméra de recul ou d’un système audio Beats à 8 HP. 

Concurrence

On pense immédiatement à la Twingo GT, à l’esprit très proche. Mais aussi à la prochaine Kia Picanto GT 1.0 100 ch ou à l’ Adam 1.0 115 ch. Côté gabarit, impossible de ne pas évoquer l’Abarth 500, mais cette dernière joue un registre nettement plus radical et cher. Bref, que des petites autos sympathiques qu’il nous tarde déjà de réunir pour une confrontation

Notre verdict

La Up ! GTI ne peut prétendre à la radicalité que son label suppose, mais le charme est omniprésent. Belle et vive, on prend déjà du – vrai - plaisir à moins de 100 km/h et… moins de 17.000 €. Une belle boule d’énergie dans le segment des citadines chics.

  • Bouille adorable
  • Performances sympas
  • Prix, fiscalité
  • Suspensions en usage radical
  • Roues de 17’’, n’est-ce pas trop grand?
  • Connectivité, sécurité basiques

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Up!

Rédigé par le