Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Subaru XV : apparences trompeuses

On a peine à le croire comme ça, mais le Subaru XV est une toute nouvelle voiture, du premier au dernier écrou! Ce qui ne l'empêche pas d'être aussi discret que son prédécesseur, alors qu'il a beaucoup à offrir.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Un certain nombre de marques ont tenté, voici quelques années, de proposer une version «haute sur pattes» d’une berline ou d’un break existant, mais généralement sans beaucoup de succès. Qui se souvient encore de la Ford Focus X Road ou de la Hyundai Getz Cross, pour n’en citer que deux? Subaru, de son côté, est parvenu, en l’espace de 5 ans, à écouler quelque 700.000 exemplaires de son XV, dont plus de la moitié (360.000) aux États-Unis. 70.000 unités seulement ont pris le chemin de l’Europe, ce qui permet immédiatement de comprendre pourquoi le Subaru XV reste assez rare sur nos routes. Ces chiffres ont encouragé la marque japonaise à développer une nouvelle génération de XV. Le constructeur considère du reste ce modèle comme un SUV (et donc pas comme un crossover…) et lui a donné tout ce qu’il faut, et même plus, pour évoluer sereinement hors de l’asphalte.

C’est ainsi que, dès la version de base, la voiture dispose d’une authentique transmission intégrale permanente (avec une répartition de couple fixe de 60/40 entre les deux essieux) et du bouton X-Mode. Une simple pression sur ce dernier et toute l’électronique est adaptée au type de terrain rencontré, tandis que l’aide à la descente est activée. Quant à la garde au sol, elle est digne d’un authentique tout-terrain: 220 mm. C’est autant qu’un Land Rover Discovery Sport et 20 à 30 mm de plus que la plupart des SUV des autres constructeurs. Subaru nous a du reste fait prendre la mesure de ce XV sur un parcours off-road assez corsé (neige, glace, profondes ornières boueuses, etc.) et il s’en est remarquablement bien tiré, avec, à la clé, un confort de suspension étonnant, qui nous aurait presque fait croire que ce XV dispose d’une suspension pneumatique. Ce qui n’est absolument pas le cas, précisons-le tout de suite. Mais bon, les aptitudes tout-terrain d’un SUV sont d’une importance assez anecdotique dans un pays comme le nôtre…

  • Confort (suspension, silence, accès à bord)
  • Équipement complet dès la version de base
  • Sécurité au top
  • Moteur 1.6 mollasson
  • Pas donnée…
  • Réseau de distribution peu développé

Dans cet article : Subaru, Subaru XV

Rédigé par le