Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Polestar 1 : Débuts en fanfare

Polestar est la nouvelle marque électrique de Volvo-Geely. Avec une ligne élégante, 600 ch sous le capot et un prix de 157.500 €, la Polestar 1 hybride place la barre très haut. Est-ce le début d’une nouvelle aventure placée sous le signe de l’exclusivité, ou simplement la Volvo la plus puissante et la plus chère de tous les temps ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Polestar…? Le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais il n’est pas inconnu des connaisseurs, puisqu’il s’agit du préparateur et du service compétition de Volvo. À présent, Polestar accède au rang de « marque électrique » à part entière au sein de l’alliance Volvo-Geely, un peu comme Toyota commercialise ses modèles les plus chers et les plus luxueux sous la marque Lexus.

Le lancement de la nouvelle marque s’est en tout cas déroulé au pas de charge : après la présentation des premiers projets en 2017, le premier modèle, dénommé «1», est commercialisé en cette fin 2019. La voiture ne sera produite qu’à 1500 exemplaires et est disponible uniquement en ligne, au prix de 157.500 €, une somme incroyablement élevée pour le premier modèle, construit en série limitée, d’une marque nouvelle et inconnue.

Test Polestar 1 - AutoGids / Moniteur Automobile

Ce qui change

Polestar a bien sûr pu compter sur le savoir-faire de sa maison mère sino-suédoise. Les lignes de ce coupé 2 portes dérivent manifestement de celles de la Volvo Concept Coupé de 2013, qui utilise la plateforme (remaniée…) SPA de la maison. Et le 2 litres à essence du groupe hybride est très, très proche du T6 Volvo. Voilà qui constitue un atout et une garantie de qualité. D’un autre côté, il faut souligner que cette Polestar 1 est bien plus qu’une Volvo (très) chère et qu’elle se profile comme un coupé premium hybride 2+2.

Ce dernier fait d’emblée impression, avec les lignes robustes, mais bien proportionnées de sa carrosserie CFRP et ses jantes de 21". La Polestar 1 exprime l’exclusivité, la puissance et la vitesse. Le ramage est en rapport avec le plumage, puisque la puissance du système atteint 600 ch, pour un couple de 1.000 (mille!) Nm. De quoi abattre le 0 à 100 km/h en 4,2 s. Cette cavalerie est transmise aux 4 roues, avec une répartition vectorielle du couple sur l’essieu arrière. Le constructeur annonce par ailleurs une autonomie électrique de 125 km, une consommation moyenne normalisée (WLTP) de 0,7 l/100 km et des rejets de CO2 de 15 g/km. Impressionnant!

Tout cela est rendu possible par un groupe hybride des plus sophistiqués, qui associe un 4-cylindres 2 litres à essence de 309 ch suralimenté par compresseur et turbo, à deux moteurs électriques (un pour chaque roue arrière) délivrant ensemble 232 ch. On trouve encore un alternodémarreur de 68 ch, monté derrière la boîte de vitesses automatique à 8 rapports. L’énergie électrique est stockée dans deux packs de batteries.

Le premier est logé dans le tunnel central entre les sièges avant, alors que le second est implanté derrière les sièges arrière, ce qui limite, hélas ! la capacité du coffre, qui n’a que 143 l à offrir… Les bagages des occupants trouveront donc surtout place sur la banquette symbolique, qui ne pourra guère accueillir que des enfants, l’espace aux jambes et la garde au toit étant insuffisants pour des adultes. Les batteries lithium-ion offrent une capacité totale de 34 kWh. Elles se rechargent en moins d’une heure sur un chargeur à courant continu de 50 kW maximum.

Comportement au volant

Sur la route, la Polestar 1 ne déçoit pas. Les accélérations et reprises s’avèrent hallucinantes, tandis que le comportement se révèle étonnamment vif, dynamique et équilibré. Le poids de l’auto (2.350 kg, quand même…) n’est jamais un handicap, ni dans les transferts de charge ni au freinage, grâce aux freins Akebono à étriers à 6 pistons à l’avant et à la fonction freinage de l’ensemble hybride.

En virage, l’auto fait montre d’un enthousiasme réjouissant et n’est guère avare de plaisir de conduire. Mais la Polestar 1 est aussi une voiture grand tourisme confortable, par ailleurs très efficace, ainsi qu’en atteste la consommation moyenne relevée à l’issue de notre essai: autour des 2 l/100 km!

Test Polestar 1 - AutoGids / Moniteur Automobile

Prix et équipement

La marque n’offre guère de possibilité de personnalisation: la Polestar 1 est livrée full option et les seuls choix possibles pour l’acheteur se résument à la couleur de la carrosserie, à la teinte du garnissage intérieur et au dessin des jantes.

Concurrence

L’heure actuelle, Polestar 1 n’a pas de concurrents directs. Sauf la BMW i8, peut-être.

Notre verdict

Polestar fait des débuts remarqués avec cette «1». Ce coupé hybride concilie des performances particulièrement élevées et une efficacité énergétique étonnante. Il est par ailleurs parfaitement utilisable en mode tout électrique. Il pèche certes par quelques fautes de goût, mais son exclusivité est d’ores et déjà garantie, vu son prix ahurissant qui le démarque nettement des produits Volvo.

Rédigé par le