Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Lexus GS : Retouches maquillage et en scène !

Lexus remet au goût du jour sa berline premium du segment E, en lui offrant un nouveau regard ainsi qu’une plus ample dotation de série.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Lancée en 2012, la GS est l’offre premium du segment E selon Lexus. Aujourd’hui, elle fait partie des quelques modèles de la marque à se décliner - chez nous - presque exclusivement en motorisations hybrides. En effet, outre la puissante GS F au V8 de 5 litres, la GS est disponible en version 300h ou 450h. Cela lui permet de se démarquer du marché, car il s’agit du seul modèle de son segment au monde offrant le choix entre deux motorisations hybrides.

  • Confort et finition soignés
  • Offre de 2 motorisations hybrides
  • Dotation de série généreuse
  • Gestion de boite CVT concervatrice
  • Sonorité du moteur en charge (300h)
  • Ergonomie complexe

Ce marché, parlons-en. À une époque où toutes les marques veulent jouer la carte de l’écologie et/ou de la déduction fiscale, les véhicules hybrides japonais pourraient paraitre dépassés. Lexus reste attaché à son Hybrid Synergy Drive, dont la motorisation essence est couplée à un moteur électrique via un train planétaire, le tout se comportant comme régi par une transmission CVT. Pendant ce temps-là, quasi tous les constructeurs dotent leur hybride d’une boîte automatique classique et considèrent de plus en plus l’alternative «hybride rechargeable», ne serait-ce que pour la pirouette fiscale par rapport au niveau de CO2 que cette solution rend possible.

Dans cet article : Lexus, Lexus GS

Rédigé par le