Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai i10 : elle ne lâche pas l’affaire

Hyundai reste fidèle au segment A avec une nouvelle génération de sa petite citadine i10. Celle-ci entend séduire surtout par son look espiègle, mais elle étonne aussi par son équipement particulièrement complet.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Alors que de nombreuses marques concurrentes délaissent leurs plus petits modèles, car ceux-ci ne sont pas (ou plus) assez rentables — c’est le cas notamment de la Ford Ka+ ou des Opel Adam et Karl, Hyundai continue à croire dans le segment A, réservé aux petites citadines. La marque coréenne lance en effet une nouvelle génération de sa petite i10. Héritant de nombreuses qualités que possédait déjà sa devancière, un modèle auquel on peut reprocher avec une certaine mauvaise foi d’être trop sage, cette nouvelle i10 est désormais plus pétillante. Sous ses traits bien plus dynamiques et sa carrosserie au caractère plus affirmé, on retrouve la même plateforme. Celle-ci a cependant été adaptée en profondeur puisque même l’empattement a augmenté (+40 millimètres).

Les moteurs ont également été repris du modèle antérieur. Mais cet été, la gamme i10 accueillera une variante N Line dynamique dotée d’un 1.0 T-GDi suralimenté de 100 ch (et 172 Nm). Dans un premier temps, cette i10 sera proposée avec les deux moteurs atmosphériques de sa devancière, un 1.0 à 3 cylindres et un 1.2 à 4 cylindres. Ces deux moteurs ont été modernisés afin de répondre aux normes les plus récentes et ils développent respectivement 67 ch (pour 96 Nm) et 84 ch (118 Nm). Au niveau des émissions de CO2, en vertu de la norme NEDC 2.0, ces moteurs avancent des valeurs de 97 à 109 g/km pour le 1.0 et de 105 à 113 g/km pour le 1.2. Ces deux blocs sont associés en série à une boîte manuelle à cinq rapports.

Changements

Nouveauté technique importante: le 1.0 comme le 1.2 peuvent être associés en option à une boîte robotisée comptant elle aussi cinq rapports. Exit donc la boîte 4 auto qui était proposée avec le plus petit de ces deux moteurs sur l’ancienne génération. Hyundai a également retravaillé la suspension arrière pour améliorer la stabilité. Et la direction est plus directe, ce qui favorise la réactivité. La carrosserie affiche des mensurations légèrement modifiées puisque la nouvelle i20 est 20 mm plus large et 20 mm plus basse, ce qui lui offre une assurance renforcée. En longueur, elle a également pris 5 mm. L’augmentation de l’empattement permet aux occupants de bénéficier de plus d’espace, mais le volume du coffre demeure inchangé à 252 litres. Banquette arrière rabattue, ce volume a gagné 4 petits litres. Quant au seuil de chargement, un point sur lequel l’ancienne i10 pêchait, il a été abaissé de 29 millimètres.

Les principales nouveautés se situent cependant au niveau de l’infodivertissement et des systèmes d’assistance à la conduite. En fonction du niveau d’équipement, l’i10 dispose ainsi d’un nouvel écran tactile parfaitement intégré de 8 pouces et de nombreux services en ligne, ainsi que de l’Apple CarPlay et d’Android Auto, d’un chargeur à induction et d’une caméra de recul (pas réellement indispensable avec une voiture de 3,67 mètres). Au niveau sécurité et dispositifs d’assistance à la conduite, l’offre est impressionnante pour le segment. L’i10 est ainsi équipée en série d’une assistance (active) antidévoiement, d’une fonction d’appel d’urgence et d’une fonction de freinage d’urgence automatique avec détection de piéton, mais aussi de l’activation automatique des phares et des feux de route, ou encore d’un régulateur et d’un limiteur de vitesse.

Comportement routier

La précédente i10 était déjà plébiscitée pour son comportement dynamique. Sur ce plan, la nouvelle génération progresse encore. Avec ses suspensions arrière adaptées et sa direction plus directe, l’i10 se révèle encore plus amusante et agile sur les petites routes sinueuses et en ville. Quant à son empattement allongé, il favorise la stabilité sur les voies rapides et les autoroutes. L’excellent amortissement contribue aussi aux qualités routières de l’i10. Cependant, le filtrage pourrait être un peu plus efficace, du moins avec les roues de 16 pouces qui équipaient nos véhicules de test. L’insonorisation est remarquable pour une petite citadine, surtout d’origine asiatique. Avec ses motorisations assez modestes, la nouvelle i10 nous a laissés un peu sur notre faim en matière de performances. Pour passer de 0 à 100 km/h, il vous faudra dans le meilleur des cas pas moins de 12,6 secondes. C’est le chrono avec le 1.2 et la boîte manuelle. Avec le 1.0, 14,8 secondes seront nécessaires. Et même 17,8 avec la boîte robotisée. Au niveau des moteurs, notre préférence va au 3-cylindres, qui se révèle beaucoup plus souple à bas régime. Sur le plan de la consommation, nous avons enregistré avec deux adultes à bord une moyenne de 5,3 l/100 km pour le 1.0 et 5,8 litres avec le 1.2. Avec la boîte 5 robotisée, la consommation de ce moteur s’est élevée à 6,2 l/100 km.

Prix et équipement

L’époque où l’on pouvait trouver une petite voiture du segment A aux alentours de 10.000 euros s’éloigne petit à petit. Même chez Hyundai. Si «l’ancienne» i10 était proposée à 10.499 euros, il faudra au moins débourser 13.499 euros pour cette nouvelle génération. Mais pour ce prix, vous bénéficierez d’un équipement bien plus complet. En plus des systèmes de sécurité déjà cités, vous disposerez même en série dès la version d’entrée de gamme Air de la radio DAB+ et d’un conditionnement d’air (manuel). Pour 1.500 euros de plus, l’exécution Twist comprend essentiellement des fonctions d’infodivertissement supplémentaires. Elle peut éventuellement recevoir aussi le Techno Pack, qui regroupe la navigation, une caméra de recul et des services en ligne. La gamme est coiffée par l’exécution Sky, qui dispose d’un volant chauffant, d’une climatisation automatique et du système Keyless Go. Mais elle coûte 18.249 euros. Les options disponibles se limitent aux couleurs de carrosserie spéciales (éventuellement combinées à un toit noir) et au Techno Pack (sur la Twist).

La concurrence

Outre sa cousine, la Kia Picanto, la Hyundai i10 doit affronter dans son segment la Fiat Panda et la Fiat 500, mais aussi le trio Citroën C1/Peugeot 108/Toyota Aygo, la Renault Twingo, la Suzuki Celerio ou encore la Volkswagen Up. Les jumelles espagnole et tchèque de cette dernière, la Seat Mii et la Skoda Citigo, sont depuis peu uniquement encore disponibles en version full électrique, tout comme la Smart Fortwo et la Forfour. Du côté de chez Hyundai, il n’y a pas de version électrique programmée pour l’i10, le constructeur estimant que le prix est l’argument d’achat principal dans ce segment…

Verdict

La nouvelle i10 ne s’est pas réinventée, mais elle conserve les qualités de sa devancière tout en se montrant plus dynamique et plus moderne au plan technologique. Elle offre en outre un réel plaisir de conduire, au point même que nous attendons avec impatience de découvrir la version N Line équipée du 1.0 T-GDi de 100 ch.

  • Look réussi
  • Compromis confort-comportement
  • Équipement disponible
  • Performances et reprises modestes
  • Politique d’équipement
  • Prix version haut de gamme

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i10

Rédigé par le