Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW Série 6 Gran Coupé

À défaut d'être le premier constructeur à mettre un coupé 4 portes sur le marché, BMW frappe fort avec une Série 6 Gran Coupé à la fois élégante, plaisante à conduire et agréable à vivre à toutes les places.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Comme souvent lors de nos premiers essais, on regrettera de ne pas avoir pu essayer ici la 6 Gran Coupé dans sa configuration «de base», c'est-à-dire sans une manne d'options. Dans le cas qui nous occupe, dans la configuration ultra-affûtée (nécessitant tout de même un bon 5.000 € de supplément...), la Série 6 Gran Coupé est bluffante d'efficacité. Bien campée sur ses roues et d'une stabilité exemplaire en courbe, la bavaroise fait également montre d'une agilité étonnante dans les enchaînements serrés. Les 5 mètres et l'empattement allongé se font tout simplement oublier, tandis que même en le cherchant bien (freinages tardifs, accélérations anticipées...), il est quasiment impossible de sous-virer.

D'une précision remarquable - même si la crémaillère à démultiplication variable à laquelle il est relié peut à l'occasion nuire à la confiance -, le train avant semble comme scotché sur des rails. L'arrière, joueur à la demande, mais toujours très sain dans ses réactions, fait quant à lui son boulot de propulseur, sans se dissiper. On saluera aussi ici le travail exemplaire des ingénieurs sur le calibrage de l'ESP, endiguant tout juste ce qu'il faut d'ardeur pour ne pas compromettre la stabilité en courbe, toujours avec tact et sans vulgarité (pas de gros coup de frein brimant). Assurément et ainsi équipée, la Série 6 Gran Coupé a du talent et devrait séduire tous ceux qui aiment prendre du plaisir au volant. Pour les autres, il n'y a rien non plus à regretter. L'amortissement adaptatif et les barres antiroulis pilotées apportent davantage de confort une fois le mode idoine sélectionné via le bouton du Driving Experience Control.

Munie de tout l'attirail dynamique qui lui va si bien - suspension adaptative, 4 roues directrices, etc. -, la Série 6 Gran Coupé est une berline redoutable. À la fois plaisante à vivre et à (mal)mener, elle mérite l'attention de ceux qui s'interdisent les vrais coupés ou se lassent des berlines trop rangées. Gare tout de même au tarif, qui avoisine désormais celui d'une Série 7.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1524 du 30 mai 2012.

Dans cet article : BMW, BMW Série 6

NEWSLETTER

Les concurrentes