Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais moto / Harley-Davidson Low Rider ST - Old school

Rédigé par Motorrijder Magazine le

La nouvelle Low Rider ST reste une Harley-Davidson de la vieille école. Le Moniteur Automobile vous en propose l'essai.

Sommaire :

Concept

Certes, Harley-Davidson traverse peut-être une période de transition difficile, essayant tant bien que mal d'exploiter de nouveaux marchés. Mais la marque américaine n'a pas oublié comment construire une Harley plus traditionnelle. Cela doit être frustrant pour Harley : entendre pendant des années qu'il faut se moderniser ; puis constater, quand elle modernise sa gamme, que tout le monde est à nouveau satisfait des modèles "classiques" - ce qui, soit dit en passant, n'a rien à voir avec la qualité (ou non) des nouvelles Harley "modernes".

La Harley-Davidson Low Rider ST est un cruiser de style "West Coast". Selon Harley, une selle basse et profonde, des valises facilement amovibles et un carénage avant robuste donnent un croisement entre un softail et un cruiser que l'on peut aussi mener tambour battant. Sur les rapports inférieurs, c'est une bonne chose que la selle dispose d'un support, car l'incroyable couple de 168 Nm se déploie à 3500 tr/min et vous propulse littéralement vers l'horizon.

Harley-Davidson Low Rider ST

Conduite

Le moteur a une cylindrée de 1923 cc - ou 117 pouces cubes - et compte sur deux pistons qui ont le diamètre d'une gamelle et peu d'effort à fournir pour propulser les 327 kg de la Harley-Davidson Low Rider ST. Dès le quasi-relâchement, la puissance est disponible et, grâce à une boîte de vitesses aux verrouillages fermes mais précis, il suffit de maintenir le régime autour de 4000 tr/min pour atteindre une bonne vitesse. Grâce au double arbre d'équilibrage du moteur, cette opération est remarquablement exempte de vibrations.

Le compteur numérique se trouve désormais sur le guidon et non plus sur le réservoir, ce qui vous évite de devoir quitter la route des yeux pour trouver l'information dont vous avez besoin et de manquer la corde au prochain virage. Sur asphalte sec, le comportement de la direction de la Harley-Davidson Low Rider ST surprend de manière positive. Ce n'est évidemment pas une pure sportive, mais si vous savez aborder un virage avec un peu de savoir-faire, vous pouvez tenir un rythme assez élevé au guidon de cette grosse brute. La plus grande surprise tient probablement à la garde au sol, car il faut vraiment le vouloir pour racler les repose-pieds. Selon Harley, le train arrière a été rehaussé dans ce but précis, tout comme les valises ont été suspendues plus haut pour améliorer la garde au sol.

Avec un angle de tête de 28 degrés et un empattement de 1615 mm, il faut se cracher dans les mains pour mener la Harley Davidson Low Rider sur un tracé sinueux, mais une fois les roues droites, il faut au moins la charge d'un rhinocéros pour faire sortir la ST de sa ligne. Cet engin est aussi stable qu'une maison. Avant de commencer à utiliser tout le potentiel de la Low Rider ST, vous devez savoir un peu ce que vous faites.

Avec un débattement de 56 mm de la suspension arrière, on pourrait penser qu'il faut tout au plus un gros caillou pour déséquilibrer la moto, mais ce n'est pas le cas. La Harley-Davidson Low Rider ST se comporte correctement sur les bosses et les nids de poule. Ce n'est qu'avec une succession rapide de bosses que le châssis, dont l'amortissement est assez ferme, semble atteindre ses limites. On peut dire la même chose des freins à un rythme de tourisme sportif. Bien qu'ils soient puissants et faciles à doser, il est préférable de ne pas trop tergiverser (surtout en descente). Freinez suffisamment tôt, c'est le message !

Harley-Davidson Low Rider ST

Verdict

La Low Rider ST est bien une nouvelle Harley-Davidson de la bonne vieille école. Lourde et dotée d'un gros moteur, c'est une moto qui demande un certain effort à son pilote. Mais en termes de performances et de maniabilité, c'est une Harley "golden oldie" avec un côté très moderne, où les compromis que l'on doit faire en roulant n'existent presque plus. Il faut tenir compte de son poids et de la distance de freinage un peu plus longue, mais sinon on ne peut que dire que cette Low Rider ST nous a positivement surpris. Espérons que Harley ne se détournera pas complètement de ce genre de brutes à l'avenir, car ce serait dommage.

Harley-Davidson Low Rider ST

Source : cet essai a été réalisé par notre partenaire Motorrijder-magazine.

 

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires