Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Volkswagen Beetle Cabrio Dune TSI 150 : décalée

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Dynamique, la Beetle Cabrio Dune TSI 150 l’est assurément , mais le démontre avec une certaine retenue, son 4 cylindres dévoilant un typage très linéaire et sans sonorité évocatrice. Le compromis entre le 1.2 TSI 105 d’entrée de gamme et l’opulent 2.0l 220 ch. Vaillant, certes, mais jamais violent avec le châssis, on se trouve rarement en situation de stress. Lorsque le train avant est débordé, on voit très bien les choses arriver et l’ESP veille toujours à votre intégrité.

  • Sécurité

    Par rapport aux récentes berlines du Groupe VW reposant sur la plateforme MQB, la Beetle marque clairement le pas et ne peut prétendre à l’attirail moderne des assistants de maintien de voie, du régulateur de vitesse actif, d’origine ou en option. Tout juste deux paires d’airbags (avant et latéraux + rideaux), un ESP, l’option capteurs d’angles morts (375€), des fixations Isofix et, dans le cas du cabriolet, des arceaux escamotables en cas de retournement.

  • Confort

    Les occupants avant sont bien installés et ne manquent certainement pas d’espace. Sur la banquette, le traitement réservé à deux occupants est loin de déplaire (mais les dossiers très redressés fatiguent assez vite), en tout cas s’ils ne sont pas trop grands. Le toucher de route est prévenant, ferme juste comme il faut. Pour l’insonorisation, tout est parfait jusque 120 km/h et en conduite à ciel ouvert, mieux vaut opter pour le pare-vent optionnel (250 €).

  • Sens pratique

    La Volkswagen impose de revoir sa façon de réapprovisionner le frigo, tant la petitesse et le manque d’accessibilité du coffre (225 litres) limitent les quantités transportables. VW rattrape un peu le coup en installant des dossiers rabattables, histoire d’exploiter la banquette, rappelant que ce modèle est une auto de célibataire ou la seconde voiture de la famille. À l’avant, tout est prévu pour accueillir les accessoires de geek et/ou de mode.

  • La connectivité

    La Beetle Cabrio plaira aux automobilistes branchés et même connectés s’ils ne sont pas trop regardants sur la fraîcheur du hardware et pour autant qu’ils dépensent environ 1200 € en options multimédia. Là, ils pourront exploiter les fichiers de leur smartphone et même commander ce dernier grâce aux systèmes Bluetooth, MirrorLink, Apple CarPlay ou AndroidAuto. Un abonnement aux services en ligne de 3 ans est livré avec le GPS/Audio Discover Media.

  • Budget

    Dans l’absolu, 31.310 € - et plutôt 35.000 avec nos options – pour une voiture plaisir, voilà qui n’est pas spécialement accessible. Mais cherchez un autre cabriolet 4 places au look de concept car, à capote électrique d’origine et offrant un tel «univers», dans cette gamme de prix, c’est inexistant (dans le cas précis de la Dune). Finalement, le prix – encore raisonnable – d’une réelle exclusivité. Sa soif mesurée et sa fiscalité douce (sauf TMC) forment des atouts.

Volkswagen Beetle Cabrio Dune TSI 150 : décalée
Conclusion / Volkswagen Beetle Cabrio Dune TSI 150 : décalée

Cinq ans après son lancement, la Beetle III demeure ce joli cabriolet «qui fait du bien» dans sa capacité à ajouter de la joie de vivre aux trajets quotidiens. En 1.4 TSI 150, elle alterne tonus bien réel et agréable sérénité. Bien sûr, la Beetle a vieilli et pêche par un équipement en retard, en particulier au niveau de ses assistances à la conduite. Ce qui rassurera, au contraire, les esprits réfractaires aux voitures bourrées d’électronique. Si la variante Dune vous paraît un peu surfaite, voire inutile, il s’agit en tout cas d’une proposition unique et franchement sympathique sur le marché des cabriolets.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER