Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Toyota Corolla Hatchback 1.8 Hybrid : désormais stylée

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Nouvelle plateforme au centre de gravité abaissé (1 cm), nouvelles épures de suspension et nouveaux réglages, train avant plus tranchant et agile: la Corolla fait preuve de bien plus de dynamisme que l’Auris. Le 1.8 hybride offre des performances suffisantes, mais il ne faudrait pas moins, comme en atteste le 1000 m DA en 34,4 s. La transmission, toujours par train planétaire, est exemplaire de douceur, mais entraîne un moulinage (très atténué) à pleine charge.

  • Sécurité

    Toyota a voulu mettre l’accent sur la sécurité pour cette nouvelle génération de Corolla, qui reçoit un Toyota Safety Sense enrichi du régulateur actif. Dommage, toutefois, que le surveillant d’angles morts ou l’alerte de trafic survenant par l’arrière soient réservés à l’exécution la plus haute Premium. Notons que la Corolla offre 7 airbags, dont un pour les genoux du conducteur, ce qui reste rare.

  • Confort

    Le confort figurait aussi en bonne place dans le cahier des charges. Objectif atteint: grâce aux amortisseurs sélectifs, isolants phoniques et nouvelle structure plus rigide, la Corolla progresse par rapport à l’Auris pour ce qui touche la gestion des fameux NVH (bruit, vibrations, stridences). Excellente note aussi pour la position de conduite, abaissée de 2,5 cm et qui conviendra à tous les gabarits. En revanche, les places arrière font tomber la moyenne. Là, il y a régression.

  • Sens pratique

    La Corolla est plus jolie, mais moins pratique et moins habitable. Particulièrement à l’arrière, où il faut courber l’échine pour atteindre la banquette et où l’espace n’est guère généreux; et il y fait très sombre du fait de la faible surface vitrée – comme dans le C-HR. Le coffre est moins logeable et moins généreux (361 l) que celui de l’Auris. (Notons qu’avec le 2.0 Hybrid, il est encore plus faible, car la batterie 12 V a dû être déplacée dans le coffre, rehaussant le plancher.)

  • La connectivité

    Proposée en option sur les 2e et 3e niveaux de finition (de série sur le 4e, Premium), l’interface Toyota Touch 2 se montre relativement co mplète, mais elle prive toujours ses utilisateurs d’une connexion Apple CarPlay ou Android Auto. Seule possibilité: le système Mirror Link. Quoi qu’il en soit, l’interface est plus rapide qu’auparavant; plus réactive, aussi.

  • Budget

    A 25.530 € en «base», la Corolla 1.8 Hybrid n’est pas bon marché, mais s'aligne sur le prix des Diesel concurrentes de puissance similaire. Donc, la logique prévaut. L’équipement de série progresse légèrement. La réputation de fiabilité de Toyota et la garantie de 5 ans compteront sans doute aussi. Nous avons été un peu déçus par nos 5,8 l/100 km, mais notre exemplaire était richement doté (poids) et évoluait sur des roues de 18” peu favorables à la sobriété.

Toyota Corolla Hatchback 1.8 Hybrid : désormais stylée
Conclusion / Toyota Corolla Hatchback 1.8 Hybrid : désormais stylée

En pleine période de doutes (quel type de carburant choisir?), Toyota débarque avec une Corolla diablement rassurante. A côté de son style personnel et aguichant qui n’aura aucune peine à rallier un public plus large, ce modèle met en avant ses moteurs hybrides dont l’efficacité n’est plus à démontrer, surtout face à des concurrentes Diesel à l’avenir plus qu’incertain. Bien sûr, tout n’est pas encore parfait et on regrette en particulier que l’habitabilité ait été sacrifiée sur l’autel du style. Mais il n’empêche, la Corolla opère un retour stratégiquement intelligent qui gommera sans doute en partie ses prix plus élevés et désormais équivalents à ceux de Diesel de puissance similaire.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le

Les concurrentes