Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Subaru XV

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Le boxer Diesel s'accorde parfaitement à la transmission intégrale Symmetrical AWD. Ancré au plus bas, il contribue à l'abaissement du centre de gravité, tandis que la transmission symétrique garantit un parfait équilibre des masses et une distribution optimale du couple. Reste que la commande de boîte se montre toujours rétive et que l'automatique se fait attendre. En attendant, on ne peut que saluer les prestations de la XV Diesel, qui s'aligne sur la grande Legacy avec 7 l/100 km de gazole.

  • Tenue de route

    Bâtie sur la plateforme de la future Impreza, la XV voit son empreinte au sol élargie au bénéfice de la stabilité. Pour compenser la prise de hauteur, elle recourt à une suspension fermement tarée limitant la prise de roulis en courbe. La transmission intégrale assure un grip difficile à prendre en défaut. Linéaire et suffisamment consistante, la direction à assistance électrique n'appelle aucune critique. Les freins assument leur fonction sans jamais témoigner le moindre signe de fatigue.

  • Sécurité

    De série, la XV embarque 7 airbags (dont un pour les genoux du conducteur), le contrôle dynamique de stabilité et de traction et l'aide au freinage d'urgence. La banquette reçoit 3 appuie-tête et 2 jeux d'ancrage Isofix pour sièges d'enfant. Très complet, l'équipement de série sécuritaire ne compte aucun dispositif destiné à prévoir une collision. Cette lacune lui coûte de précieux points dans la grille du portrait-robot, mais ne l'empêche pas de revendiquer 5 étoiles aux tests Euro-NCAP.

  • Confort

    Mieux posée sur ses 4 roues, la XV pâtit d'une suspension assez ferme qui renvoie de légères secousses sur les déformations de haute fréquence. Sa relative fermeté se voit compensée par les bons sièges avant, qui manquent toutefois de maintien latéral. Dans un habitacle où l'espace ne manque pas, le conducteur est le mieux loti face à une instrumentation bien agencée. La gestion de la ventilation manque trop de finesse pour atteindre la température souhaitée sans s'époumoner inutilement.

  • Sens pratique

    La XV voit son accès à bord facilité par son assiette surélevée, qui place l'assise des sièges à hauteur du bassin. Le seuil du coffre s'élève aussi avec la garde au sol, mais le plancher de chargement reste affleurant. Dans l'habitacle, les espaces de rangement sont nombreux, mais de faible capacité. Les matériaux sont bien assemblés et présentent une excellente qualité perçue. Enfin, si l'équipement d'entrée de gamme suffit, le second, voire le troisième niveau méritent que l'on s'y intéresse.

  • Budget

    Correctement positionnée face à la concurrence à 4 roues motrices, la XV n'est pas pour autant quitte des variantes traction, moins onéreuses à l'achat. Pour se démarquer, elle peut compter sur sa riche dotation de série, une finition soignée et des qualités de fiabilité reconnues. A côté de cela, la XV souffre d'une offre de moteurs relativement pauvre. La concurrence présente davantage de propositions, notamment avec des moteurs downsizés, donc moins taxés.

Subaru XV
Conclusion / Subaru XV

Facturée 25.990 euros en entrée de gamme, la XV se positionne parmi les meilleures offres chez les crossovers... à 4 roues motrices. Or, on le sait, si la clientèle est friande du style, elle se contente souvent d'une simple traction, moins onéreuse à l'achat. Reste donc à savoir si cette transmission intégrale imposée ainsi que l'absence de boîte automatique en combinaison avec ce moteur Diesel ne constitueront pas des freins à sa diffusion. Ce serait dommage, parce que cette XV peut compter sur une riche dotation de série, une excellente qualité perçue et des qualités de fiabilité reconnues comme autant d'arguments plaidant en sa faveur.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes