Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Black Friday : votre abonnement annuel à partir de 60 euros !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essai détaillé / SsangYong Rodius

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Comme tous les SUV et dérivés SsangYong, le Rodius préfère à ses vieux moteurs Mercedes le 2 litres turbo Diesel développé avec le spécialiste autrichien AVL. Ce 4 cylindres de 155 ch a davantage de couple que l'ancien 5 cylindres 2.7D de 163 ch: 360 Nm contre 345. Il fournit déjà 190 Nm à 1000 tr/min, ce qui le prédispose à tracter. La boîte automatique 5 Mercedes rempile. La manuelle 6 est inédite dans le Rodius. Difficile de brûler moins de 9 l/100 km avec cette masse.

  • Tenue de route

    Le châssis n'a pas fondamentalement évolué. Il conserve 3 m d'empattement et 5,13 m de long. Les triangles superposés à l'avant et l'essieu arrière multibras rempilent, comme la plateforme à caissons et traverses de SUV/ pick-up. Ça reste une propulsion, mais la transmission 4x4 enclenchable est livrable sur l'automatique. Comportement sans surprise. Vu la hauteur du centre de gravité, le contrôle de stabilité inclut une fonction antiretournement.

  • Sécurité

    Pas d'airbags rideaux... Trop de volume à gonfler, sans doute. Cela dit, le Rodius doit plus se comparer à un van vitré affecté au transport de personnes qu'à un monospace. Le contrôle antitonneau est une des cordes de l'ESP. Si SsangYong n'apparaît pas dans le classement des crash-tests Euro-NCAP, c'est que la marque coréenne n'a jamais soumis un de ses modèles à leur verdict. Et on sait que les dérivés d'utilitaires ne sont jamais de grands étoilés...

  • Confort

    Outre l'espace, y compris au 3 rang, l'habitacle est apprécié pour avoir des sièges individuels VIP munis d'accoudoirs relevables. La banquette elle-même et le fond de la cabine sont accueillants. Même si les suspensions sont un peu bateau, elles restituent le bon confort de roulage des «propulsions de papa» (que tout le monde regrette d'ailleurs!). L'air conditionné dessert toutes les places via des ouïes montées sur le ciel de pavillon en rangs 2 et 3.

  • Sens pratique

    Longue comme un pick-up - et pour cause... -, la carrosserie du Rodius laisse des sueurs froides dès qu'il faut la garer en ville. Heureusement, les rétros se replient électriquement dès le modèle de base (Crystal). Le radar de recul équipe les Quartz et Sapphire (finitions 2 & 3). Celui qui veut effectuer les créneaux au centimètre près peut avoir la caméra de recul pour 390 euros. Espaces de rangement et porte-gobelets foisonnent. Volume de chargement de camionnette!

  • Budget

    Pour 21.990 euros, soit le prix d'une Golf 1.6 TDI de base, le Rodius Crystal offre l'ESP, 7 places, une clim' performante (y compris aux places AR), 4 lève-vitres électriques, des tablettes derrière les dossiers AV, des espaces de rangement multiples, des ancrages Isofix, le repli électrique des rétros extérieurs, une pré-installation radio, un pommeau de vitesse cuir et des antibrouillards avant. Riche pour l'heure de 31 concessionnaires, le réseau belgo- luxembourgeois en aura 59 dès 2015.

SsangYong Rodius
Conclusion / SsangYong Rodius

Assurément, le nouveau Rodius ne fait plus l'apologie de la laideur et de la difformité sur roues... À une habitabilité record et à une modularité intéressante, il ajoute les prestations d'un moteur plus rationnel et performant, dans un espace mieux aménagé qui respecte davantage les bons critères de qualité perçue. Tout ça à des prix défiant toute concurrence, assortis d'une garantie respectable (5 ans). Si SsangYong l'avait clairement positionné dans l'univers de la camionnette vitrée affectée au transport de personnes, où la dimension statutaire de l'image de marque biaise moins les choix du client, le Rodius ferait un tabac sans retenue. Parce qu'il est objectivement un challenger dangereux face aux shuttles bien en vue (les Mercedes Viano, Volkswagen Caravelle et tous les autres). Il reste néanmoins très tentant dans le monde de la voiture, plus particulièrement du gros monovolume. Pour ceux qui ont besoin de 7 places avec un coffre géant et qui savent la vraie valeur des choses.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!