Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Seat Tarraco 2.0 TDI 150 : Clone de Kodiaq

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le Tarraco accuse 1.735 kg sur la bascule dans sa variante 7 places 2.0 TDI. Comptez 100 kg de plus si vous optez pour la DSG7 associée à la transmission intégrale. Autant dire que les 150 ch et 340 Nm ne sont pas de trop pour entraîner ce paquebot. Les rapports supérieurs très longs n’aident pas à le dynamiser, les grandes jantes de 20’’ qui équipaient notre modèle d’essai non plus. En revanche, le comportement est homogène et la direction apparaît bien paramétrée.

  • Sécurité

    L’équipement de sécurité est pléthorique à tous les niveaux de finition: 7 airbags de série, détecteur de fatigue, limiteur de vitesse, maintien de trajectoire et freinage d’urgence automatique. Il peut être complété du pack Safe Driving facturé entre 510 et 690 € (assistant feux de route/croisement, surveillant d'angles morts, régulateur de vitesse adaptatif), auquel on peut ajouter l’assistant d'embouteillages et la lecture des panneaux de signalisation pour 205 €.

  • Confort

    Si le SUV est à la mode, c’est en partie pour sa position de conduite surélevée facile d’accès et offrant une vue plongeante sur la chaussée. Les caméras de recul ou à 360° surveillent tous vos arrières. En exécution Xcellence, le Tarraco est muni de sièges sport qui soutiennent parfaitement sous toutes les coutures. La finition est sobre, l’assemblage des matériaux robuste et l’isolation acoustique est soignée. Bref, le confort général est de bonne facture.

  • Sens pratique

    Copié/collé du Tiguan Allspace, le Tarraco souffre des mêmes maux d’intégration du 3e rang. Replié, celui-ci sanctionne le plancher d’une contremarche qui s’ajoute à un seuil de coffre haut perché; Škoda fait mieux avec le Kodiaq. Ces strapontins restent des places d’appoints à consacrer aux enfants. Sur la banquette, en revanche (coulissante et réglable en inclinaison), c’est royal. Le dossier fractionné n’offre pas la modularité de 3 sièges individuels...

  • La connectivité

    Le Tarraco est équipé de série d’un système multimédia 8’’, mais la fonction navigation requiert un supplément (à partir de 445 €) quel que soit le niveau d'équipement. Ici, les boutons «physiques», y compris les fonctions raccourcis, passent par une empreinte tactile. Conviviale, l’interface s’apparente au menu d’un smartphone. Ce dernier se synchronise grâce à la technologie Seat Full Link compatible avec Apple CarPlay, Android Auto et même l'Alexa d’Amazon.

  • Budget

    Facturé 36.260 € dans sa version Diesel de base, le Tarraco ne semble pas bon marché. Surtout en comparaison du Škoda, qui, pour le même prix, propose un Kodiaq muni au choix de la boîte DSG7 ou de la transmission intégrale. Sur le Tarraco, l’une est indissociable de l’autre et réclame encore un supplément de 4.050 €. Si le 2.0 TDI 150 est «fiscalement» adapté au marché belge, il peut se révéler limite. Et comptez un bon 8 l/100 km.

Seat Tarraco 2.0 TDI 150 : Clone de Kodiaq
Conclusion / Seat Tarraco 2.0 TDI 150 : Clone de Kodiaq

Inutile de tourner autour du pot: le Tarraco, c’est, ni plus ni moins, un Volkswagen Tiguan Allspace rebadgé. Ce sont en tout point les mêmes voitures, sauf que l’espagnole jouit d’un rapport prix/équipement plus avantageux; logique dans la hiérarchie du groupe. Škoda fait encore mieux avec le Kodiaq tout en peaufinant l’ergonomie de l’espace de chargement; qu’on se le dise... Pourquoi choisir le Tarraco, dès lors? Parce qu’il se distingue par sa fibre sportive, qu’il imprime de façon modérée par quelques notes d’attention: des sièges sport agréablement enveloppants ou encore une direction plus directe. Il est aussi parfaitement à la page sur le plan de la connectivité, notamment grâce à son assistante personnelle Alexa d’Amazon encore indisponible chez ses congénères. Du reste, les trois grands SUV sont très proches à tous les égards, sauf sur le plan du style, où chacun affiche une identité propre. Et si le choix était purement esthétique?

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!