Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Saab 9-3 Sport-Hatch Turbo X

Sommaire :

En bref

  • Tenue de route

    Si les coupleurs Haldex de 2e ou 3e génération équipent de nombreux modèles à transmission 4x4 «à la demande» des groupes Volkswagen (Audi A3 et TT quattro, Bugatti, Seat Freetrack, Skoda Octavia 4x4 et VW 4Motion) et Ford (Land Freelander,Volvo XC), Saab nous fait découvrir les avantages du Haldex de 4e génération, étrenné par la 9-3 XWD. Cette première «toutes roues motrices» 100% développée par le n°2 suédois (la 9-2 X était une Subaru Impreza et le 9-7 X un Chevrolet TrailBlazer rebadgés) est munie d’un 2.8 V6 à «essence» turbo twin scroll (à double entrée) de 280 ch, mélodieux et bien agréable, mais coûteux à l’usage. Boîte 6 manuelle ou automatique.

  • Sécurité

    Au contraire des Haldex précédents, ce dernierné opère avec un engagement initial du pont arrière, lequel peut disposer – de série sur la Turbo X – d’un deuxième coupleur à verrouillage partiel actif eLSD. Cette transmission empêche la 9-3 de sous- ou survirer, mais aussi de partir dans des mouvements de lacet. Impressionnant! Version locomotive, la XWD n’existe qu’en exécution Aero, soit la livrée la plus flatteuse. Ou en Turbo X, une série limitée à 2.000 exemplaires commémorant 30 ans de turbo chez Saab, toute vêtue de noir et d’anthracite, montée sur un châssis encore raffermi et abaissé de 10 mm. La Turbo X a des disques avant redimensionnés.

  • Confort

    Encore durcie par rapport à celle de l'Aero XWD, la suspension sport de la Turbo X s'apprécie modérément sur les routes mal entretenues. Pourtant, elle est mieux amortie que la standard. Le confort d'assise des voitures scandinaves a toujours été exceptionnel et cette Saab ne déroge pas à la règle. Les sièges en cuir de la Turbo X disposent de supports latéraux mieux marqués. La position de conduite ne souffre aucune critique. On aurait aimé un pédalier plus sportif. La préhension des boutons est plus facile et, pour avoir migré plus haut sur la console, l'avaleur de CD gagne en accessibilité.

  • Sens pratique

    La 9-3 s'érige sur une plate-forme Epsilon d'Opel commune à la Vectra et à la Cadillac BLS. Le restylage de l'été dernier est moins superficiel qu'il n'y paraît. En plus des bas de caisse, calandre et phares relookés, le capot a retrouvé la forme de coquillage des Saab d'antan. Dépourvues de moulures latérales, les portes étrennent des poignées au dessin épuré. La Sport-Hatch s'apprécie pour sa modularité et une ergonomie pleine de bon sens. La Turbo X a l'exclusivité du Jet Black métallisé, de la calandre, des jantes et des accents de design extérieurs traités en gris satiné titane. Sans oublier les sorties d'échappement en parallélogrammes.

  • Budget

    Difficile, pour le promoteur de l'éthanol (Saab BioPower), de défendre une offre V6 turbo à essence rejetant 254 g/km de CO2 fossile ! Dans la pratique de tous les jours, ça nous fait un bon 13,4 l/100 km. Sachant qu'un conducteur enthousiaste atteindra les 15 litres sans se forcer... En roulant à l'économie, nous ne sommes jamais descendus sous les 11,5 l/100 km. De quoi lester la dépréciation du modèle en seconde main, où la rare Turbo X a plus de chances de tenir la cote que l'Aero XWD. La qualité perçue marque des points, même si certains plastiques intérieurs, mal ébarbés, laissent à désirer.

Saab 9-3 Sport-Hatch Turbo X
Conclusion / Saab 9-3 Sport-Hatch Turbo X

Grâce aux XWD et eLSD, non seulement plus aucune roue ne se laisse déborder par le couple, mais elles s'en servent - toutes les quatre - pour sceller la trajectoire imposée par le conducteur. L'essieu arrière participe mieux à l'effort d'inscription et de sortie de virage. Cette avancée technique voit déjà Saab promu spécialiste de la traction intégrale chez GM. Comme la Cadillace BLS, l'Opel Insignia profitera du XWD... La seule lacune de la 9-3 XWD, c'est de n'exister qu'en V6 à essence. A terme, d'autres moteurs devraient suivre. Néanmoins, les 2.000 Turbo X n'auront aucun mal à trouver acquéreur. Si vous ratez cette série limitée, Saab prévoit un Performance Pack qui permettra de composer un parfait substitut à partir de l'Aero 2.8T XWD. Ce pack comprend le différentiel eLSD, les freins haute performance, l'Ultra Sport Chassis, les jantes de 18" ou 19", au choix, et le contrôle de pression des pneus qui va avec.

Les concurrentes

Notice: Undefined offset: 0 in /var/storage/vwww/v6.moniteurautomobile.be/www/requires/req_widget_settings_alaunestock.php on line 479 Notice: Undefined offset: 0 in /var/storage/vwww/v6.moniteurautomobile.be/www/requires/req_widget_settings_alaunestock.php on line 480