Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Range Rover Hybrid

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Le Range hybride est fiscalement plus avantageux que le SDV8, aux performances équivalentes et plus gourmand, mais il manifeste trop de brèves hésitations en sortie de virage et le bruit du démarreur de son Diesel détonne à bord d’un Range, qu’on achète en raison de son aisance souveraine sur la route. Et le rejet de CO2 (169 g/km) n’est pas très inférieur à celui du TDV6 (182). Le réservoir ne contient plus que 80 l (85 dans les autres Range), ce que la consommation moindre compense largement.

  • Tenue de route

    S’il ne se positionne pas comme un véhicule sportif, le Range peut compter sur un châssis particulièrement compétent. Le roulis en virage est plus présent que dans d’autres SUV actuels, mais le 4x4 britannique se rattrape par des mouvements de caisse très bien maîtrisés, une motricité sans faille et une direction très précise. Le freinage, soutenu par la régénération inhérente au système hybride, fait appel à des disques plus grands que ceux du TDV6; son endurance ne souffre donc pas la critique.

  • Sécurité

    Le Range peut recevoir une foule de systèmes de sécurité, mais les plus avancés figurent parmi les options, malgré le prix élevé du modèle. Reste qu’avec des phares bixénon de série, tout comme la transmission intégrale, of course, la sécurité active est parfaitement assurée. La seule chose qui manque est le freinage d’urgence automatisé en ville. Le surveillant d’angles morts fait partie des options plus qu’utiles étant donné la piètre visibilité vers l’arrière procurée par la lunette minuscule.

  • Confort

    Le Range brille particulièrement avec ses excellents sièges, son équipement de confort généreux de série (sièges chauffants pour tout le monde et ventilés à l’avant, réglages électriques généralisés, y compris pour l’ouverture du hayon ou le repliage de la banquette...) ainsi que son insonorisation digne de limousines bien mieux profilées. Mais l’élément le plus convaincant est la suspension, qui assure un filtrage exemplaire et peut se targuer d’un amortissement très efficace.

  • Sens pratique

    Pour un véhicule de ce gabarit, le coffre n’est pas particulièrement vaste, mais cela s’explique en partie parce que Land Rover a choisi de livrer la voiture avec une vraie roue de secours, ce qui apporte une grande tranquillité d’esprit surtout si l’on s’aventure hors du bitume. L’habitacle n’est pas avare d’espaces de rangement bien pratiques, mais d’autres, comme les bacs de portières, ne sont pas toujours aisément accessibles.

  • Budget

    Pour un particulier, ce Range hybride n’est pas une affaire. Il est considérablement plus cher que le TDV6 et même que le gros SDV8 de même puissance. Et ce n’est pas sa consommation inférieure qui va le rattraper. Si on l’envisage comme voiture de société, la donne diffère un peu: en ATN, l’Hybrid fait moins bien que le TDV6, mais bien mieux que le SDV8, tout en offrant une meilleure déductibilité fiscale. Land Rover offre toujours une garantie totale de 3 ans, soit un de plus que les Allemands.

Range Rover Hybrid
Conclusion / Range Rover Hybrid

L’ensemble propulseur hybride du Range Rover n’impose que très peu de concessions: ses capacités en tout terrain, son habitabilité et son coffre sont intégralement préservés (ou peu s’en faut), de même que son confort. La seule réserve réside dans une certaine paresse du propulseur hybride à basse vitesse, lorsque la voiture passe du mode 100% électrique au mode hybride. Ce Range hybride se justifie surtout comme véhicule de société. L’important effort financier qu’il impose est alors «remboursé» par une déductibilité fiscale plus importante et par un Avantage de Toute Nature (ATN) plus faible que pour le 4.4 SDV8. Par rapport au TDV6 moins performant, le Range Hybrid n’est néanmoins pas vraiment une affaire au plan financier. Et si l’on regarde du côté de la concurrence allemande (à l’équipement nettement moins complet, il faut le préciser), force est de reconnaître qu’opter pour un Range est un choix plus passionnel que rationnel. Pour qui trouverait le Range hybride définitivement trop onéreux, le Range Rover Sport, nettement moins cher, existe lui aussi en cette variante...

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!