Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche 918 Spyder

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Avec 3 moteurs travaillant dans une remarquable harmonie, la 918 Spyder est une tueuse. Elle est capable de performances stratosphériques dans une aisance qui dépasse l’entendement. Y compris en mode 100% électrique, qui procure déjà des performances dignes d’une GTI. Revue, la boîte PDK est devenue exemplaire et la consommation ultrabasse promise est bel et bien au rendez-vous grâce à une hybridation impeccable qui recharge les batteries à la vitesse de l’éclair.

  • Tenue de route

    Direction et freins rappellent la compétition. Tant mieux, car cela signifie qu’elles sont progressives et faciles à doser, les freins en carbone-céramique ne souffrant pas du toucher artificiel trop fréquent ailleurs. Le comportement est celui d’une sportive taillée pour des circuits utrarapides, car ses réglages (plutôt sous-vireuse) et ses 4 roues directrices sont autant d’éléments favorisant la stabilité. Bonne sur le sec, la motricité perd naturellement de sa superbe sur les sols humides.

  • Sécurité

    Parler de sécurité pour une telle voiture est sans doute un peu incongru. Sachez simplement que la 918 dispose de tout ce qui est nécessaire, autant que d’une cellule habitable en carbone à la rigidité extrêmement élevée.

  • Confort

    La 918 a beau être extrême, elle n’est pas inconfortable pour autant. Les seuls bémols viennent de son accès à bord et de l’absence de réglage des dossiers de sièges. Mais pour le reste, elle se montre prévenante. Sauf pour les oreilles, qui souffrent à la longue de l’échappement haut.

  • Sens pratique

    On l’a dit, monter à bord n’est pas une sinécure, tandis que le coffre de 110 l limite forcément les possibilités, surtout lorsqu’on y range les deux parties du toit escamotable. Une ligne de bagages spécifique existe, mais son prix est du genre dissuasif.

  • Budget

    A ce niveau de gamme et de clientèle, la question du prix ne se pose probablement pas. Tout en reconnaissant que lâcher 800.000 € pour une voiture frise le délire, on rappellera que cette 918 se place comme la plus abordable de son genre. La McLaren est affichée à 1 millions d’euros et la LaFerrari à 1,2 million. Il faut donc relativiser, sachant que, tout façon, cet objet exceptionnel ne pourra que prendre de la valeur.

Porsche 918 Spyder
Conclusion / Porsche 918 Spyder

La 918 Spyder est bien davantage qu’une énième supercar. Son apport dépasse largement ses performances délirantes. Il réside plutôt dans son hybridation, inédite et exemplaire, qui constitue incontestablement la voie à suivre pour les modèles du futur. Impayable aujourd’hui, cette technologie à la fois intelligente et homogène, flexible et pointue ne pouvait être le fait que d’une voiture d’exception, réservée ici à quelques 918 privilégiés qui – surprise! – ne sont pour une fois pas triés sur le volet, Porsche ayant donné l’avantage aux plus rapides. Comme clin d’œil à la compétition, on ne fait pas mieux. Ce qui est aussi vrai au volant, car, au-delà des sensations extraordinaires, il ne faut pas perdre de vue que l’engin requiert un certain niveau de pilotage si toutes aides sont débranchées. Mais pas au point de la Carrera GT cependant, nettement plus pointue à la limite. Plus exploitable, voire facile à prendre en main jusqu’à un certain point, cette Porsche est un objet d’art comme on n’en a encore jamais fait. Et qui prend de facto toute sa place au sein d’une collection.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER