Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche 911 GT3 : Championne de circuit

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le flat six de 4 litres apparut sur 997 GT3 RS en 2011, un moteur taillé pour tourner vite (9000 tr/min) grâce à un volant bi-masse et à une distribution allégés à l’origine de stridences grisantes, métalliques et rugueuses. Nouveau : la GT3 revient à la boîte 6 manuelle (option gratuite). La voiture est homologuée pour la route sans avoir à toucher à ces réglages de base optimisés pour le circuit. Le nouvel aileron en carbone augmente la déportance de 20%.

  • Sécurité

    Chaque nouvelle GT3 se révèle plus facile à prendre en main. Même s’il s’agit de la propulsion la plus puissante chez les 911 atmosphériques. En mode ultra-sportif, avec contrôles de traction et de stabilité off, montée en Michelin Pilot Sport Cup 2 et équipée de disques en carbone céramique, elle reste une machine de course pour pilote expérimenté. L’arceau-cage partiel n’occupe pas l’espace couvert par les airbags frontaux et latéraux.

  • Confort

    Etrennés par la 918, les baquets prouvent qu’un siège bien conçu se passe de réglages d’inclinaison du dossier et du soutien lombaire. Outre le coulissement, ceux-ci disposent d’un réglage en hauteur électrique. Les amortisseurs pilotés freinent «fermement mais sans aucune raideur» les mouvements de caisse. Le roulement devient vite sonore sur le rugueux. Et les bruits mécaniques sont plus râpeux (volant moteur allégé), comme au temps des flat 6 refroidis par air.

  • Sens pratique

    Le grand aileron fixe nous a dissuadé de fréquenter les tunnels de lavage. La partie arrière de l’habitacle est occupée par un arceau-cage boulonné, dont le croisillon principal ne laisse même pas passer un casque jet. Il faudra dès lors se contenter d’encaquer le gros matos dans le petit coffre avant (125 dm3) et glisser à l’arrière des objets souples (vêtements) ou de petite taille. La GT3 est peut-être la 911 la moins facile à réduire à des occupations ancillaires.

  • La connectivité

    Outre le Sport Chrono Package, le Porsche Communication Management et son module Connect Plus, la GT3 reçoit d’office le Sound Package Plus de 150W de puissance flanqué de 8 haut-parleurs. Le Bose Surround Sound – qui pulse 555W à travers 12 haut-parleurs actifs dont 1 subwoofer de 100W – demeure optionnel. Mais la GT3 n’a pas besoin de tous ces artéfacts pour jouer les boom-cars ! Son échappement racing suffit à nous combler !

  • Budget

    À près de 157.000 €, la 911 GT3 est le seul coupé ultrasportif «route-circuit» actuellement disponible sur le marché. Les marques concurrentes proposent toutes des modèles routiers, souvent plus chers et suralimentés. C’est le cas de McLaren avec ses Sports Series, les 540 C (166.050 €), 570 S (188.450 €) et 570 GT (198.600 €). Le coupé Audi R8 en version V10 atmo est trop cossu (166.630 €). Moins chère, la Mercedes-AMG GT S (140.481 €) a un twinturbo placé à l’avant…

Porsche 911 GT3 : Championne de circuit
Conclusion / Porsche 911 GT3 : Championne de circuit

Nous sommes des passionnés, pas des niais. L’exclusivité de ce modèle tout en sensations est perpétuée artificiellement, par des séries limitées qui auréolent les générations successives de 911. Nous savons très bien que la plupart des composants de la nouvelle GT3 sont connus (le flat six «atmo» de 4 litres et 500 ch, la boîte PDK, les supports de moteur actifs, les trains roulants réglés pour la route et le circuit, les roues arrière directrices, les divers modes de conduite et de tarage des amortisseurs, le dispositif de levage de l’essieu avant, les sièges baquets…). En somme, la démarche de Porsche se résume à accommoder les mêmes ingrédients en une nouvelle recette. C’est du réchauffé, mais du réchauffé comme ça, qui garde plus que toute sa saveur avec le temps, on en veut bien tous les jours, matin, midi et soir! Et même entre les repas, puisque nous sommes boulimiques du genre.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le