Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche 718 Cayman GT4 : la Cayman pour la piste

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    420 ch et 420 Nm pour ce 6 cylindres de 4 litres 100% atmosphérique étroitement dérivé du 3 litres biturbo des dernières 911 Carrera. Un souffle d’athlète olympique et une boîte manuelle à 6 rapports à faire rougir un horloger. Voilà tout ce que propose ce 718 Cayman GT4! Ajoutez à cela un comportement dynamique exemplaire et des freins taillés pour pouvoir tout encaisser. Non, vraiment, il ne manque rien sur ce plan!

  • Sécurité

    Puisqu’il est homologué pour la route, le Cayman GT4 est doté de tous les équipements qui font la sécurité d’une automobile aujourd’hui. Pour les puristes de l’arsouille, allergiques aux assistances, Porsche a prévu deux crans de débridage pour l’ESP: avec ou sans contrôle de traction. Et parce qu’il est taillé pour la piste, le GT4 peut toujours accueillir un arceau boulonné dans son habitacle (pack Clubsport: 4.283 €).

  • Confort

    Rigide comme se doit de l’être n’importe quel châssis sportif, celui du Cayman GT4 conserve une certaine flexibilité sur les mauvais revêtements, notamment grâce à sa suspension pilotée (de série). Sa garde au sol abaissée de 30 mm par rapport à un modèle de base favorise bien évidemment le comportement dynamique… moins la polyvalence de marche, du fait d’un nez qui vient plus vite racler les aspérités du bitume.

  • Sens pratique

    GT4 ou pas, le 718 Cayman reste un coupé biplace plutôt confortable pour voyager à deux. Son coffret de 150 l à l’avant et ses 270 l de contenance sous le hayon lui permettent d’embarquer quelques bagages… pour rejoindre le circuit par exemple. Très agréables à l’œil et pour le maintien sur circuit, les baquets monocoques (5.844 €) repris de la 918 Spyder n’ont qu’un seul défaut: celui de compliquer solidement l’accès à bord et l’extraction.

  • La connectivité

    La connectivité n’est pas le point fort du 718 Cayman GT4. Il se débrouille néanmoins pour rester à la page. L’installation audio et l’écran tactile multifonction sont fournis de série, tandis que la navigation, l’interface Apple CarPlay et la recharge par induction des smartphones figurent toujours sur la liste d’options. Pour les pistards, Porsche prévoit aussi une application de télémétrie Porsche Track Precision connectable sur le GT4.

  • Budget

    A près de 100.000 € l’exemplaire, le Cayman GT4 est loin d’être donné. Gommette orange aussi pour sa consommation, voire rouge pour sa fiscalité. Qu’à cela ne tienne: ces arguments arriveront sans doute très loin dans la check-list des vrais amateurs du modèle, généralement déjà clients, donc habitués aux tarifs Porsche. Et puis, il y a gros à parier que cette version très spéciale dévaluera moins que les autres au bout de quelques années…

Porsche 718 Cayman GT4 : la Cayman pour la piste
Conclusion / Porsche 718 Cayman GT4 : la Cayman pour la piste

Comme attendu, ce nouveau 718 Cayman GT4 rassemble à lui seul tous les ingrédients de la vraie voiture de course homologuée pour la route. Comme sa cousine 911 GT3 en somme, mais un échelon plus bas en matière de performance et de prix. Hyperengageant de par sa pureté de conception – moteur central, châssis sans sophistication technique, boîte manuelle –, il s’impose à nos yeux comme un must pour l’amateur de vraies machines pur jus, au panthéon des meilleures réalisations de Stuttgart… comme ses ancêtres le 550 Spyder, la 718 originelle ou même la 911 Carrera RS.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!