Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Essai détaillé / Mitsubishi Lancer Sportback 2.0 DI-D

Mitsubishi Lancer Sportback 2.0 DI-D #1

Sommaire :

En bref

  • Tenue de route

    Le «bon vieux» 2.0 TDI à injecteurs-pompes de Volkswagen devra encore remplir son office jusqu’à ce que le 1.8 DI-D l’en décharge. Il le fait brillamment et... cela s’entend! La commande de boîte est accrocheuse, surtout au rétrogradage, et il n’y a pas de boîte automatique en option. L’assistance de direction hydraulique – probablement l’une des dernières dans le segment C – démontre assurément que la «nouveauté» n’est pas toujours une amélioration et procure une sensation plus naturelle que les systèmes électriques. Elle convient parfaitement au caractère dynamique de cette Lancer.

  • Sécurité

    Les freins sont très faciles à doser et résistent longtemps à une utilisation sportive. Ils auraient pu être un tantinet plus mordants. Le comportement n’a rien de pataud et son dynamisme colle parfaitement au look agressif. Motricité et adhérence sont supérieures à la moyenne. Malheureusement, les phares bi-xénon adaptatifs restent réservés au niveau d’équipement supérieur Instyle, très cher. Mais Mitsubishi fait preuve de générosité en montant l’arsenal complet de sécurité passive et active dès l’entrée de gamme. Chapeau!

  • Confort

    Vu le comportement dynamique et les grandes jantes, on peut qualifier sans crainte le confort de suspension de très bon. Les sièges sont également excellents, mais on déplore l’absence de réglage en profondeur du volant. La disposition des divers boutons et interrupteurs est claire et personne ne se plaindra de manquer de place. Les seuls points négatifs résident dans la piètre insonorisation, que le Diesel rocailleux et bruyant n’arrange pas, et la climatisation maniaco-dépressive.

  • Sens pratique

    Monter à bord ne présente aucune difficulté, les portes s’ouvrant suffisamment large. La visibilité périphérique est bonne, même si un angle mort est inévitable à hauteur des montants C. La Lancer Sportback est l’une des plus grandes berlines de son segment et ne manque pas de place, sans pour autant être aussi spacieuse que la Lancia Delta, dont le volume de l’habitacle est exploité plus efficacement. Le coffre présente un format moyen, à moins de rabattre la banquette. L’équipement est sans lacune, la finition est bonne sans plus. La planche de bord est complète.

  • Budget

    L’un des gros atouts du Diesel à injecteurs-pompes réside dans sa faible consommation. Combinée à un réservoir d’à peine 60 l, cette soif modérée ménage une autonomie confortable. Le programme d’entretien est relativement classique, mais les garanties ont été prolongées de façon rassurante. La Lancer Sportback s’affiche à un prix relativement avantageux si l’on tient compte de son équipement de série et de ses performances, mais il est difficile de pronostiquer la valeur résiduelle d’un 2 litres Diesel dans un segment pris d’assaut par les 1,6 et 1,7 litre.

Mitsubishi Lancer Sportback 2.0 DI-D
Conclusion / Mitsubishi Lancer Sportback 2.0 DI-D

Nous avions été très enthousiasmés l’an dernier par la version 4 portes de la Lancer et son comportement dynamique. Son look agressif nous avait déjà interpellés, mais nous savions déjà alors que ses chances de réussite étaient limitées en Europe occidentale. Chez nous, une berline est toujours considérée comme une voiture destinée à un public aux goûts plus conservateurs. La Sportback saura incontestablement séduire une plus large clientèle. Outre son style plus dynamique, elle avance une modularité intelligente tout en conservant toutes les qualités de sa soeur. En attendant le nouveau 1.8 DI-D développé par Mitsubishi, l’actuel 2.0 DI-D noircit quelque peu un tableau idyllique. Certes sobre et performant, il est beaucoup trop bruyant et s’accouple à une boîte manuelle à 6 rapports récalcitrante.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER

Les concurrentes