Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Mini Cooper S Cabrio : garder l'esprit

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Pas de changement sous le capot: la Cooper S conserve son «gros» 2.0 turbo. Un moteur coupleux et souple, mais peu enjoué dans le haut du compte-tours. Il est accolé à une nouvelle boîte robotisée à 2 embrayages et 7 vitesses, agréable mais pas plus rapide que l’ancienne automatique à convertisseur et 6 rapports. La tenue de route est agile et amusante sur les bons revêtements, mais sautillante sur les bosses. Les freins manquent de mordant.

  • Sécurité

    La dernière Mini Cabrio n’a jamais passé les crashs-tests Euro-NCAP, mais sa version 3 portes à toit dur n’avait reçu que 4 étoiles lors de son passage en 2014, essentiellement à cause d’un manque d’assistances à la conduite. Le restylage n’apporte rien de nouveau sur ce point. Le freinage automatique d’urgence reste facturé en option (pack Driving Assistant à 600 €). Sur ce point, la Mini peut donc toujours mieux faire...

  • Confort

    Notre exemplaire, une Cooper S à jantes de 18’’ et pneus RunFlat, a un «toucher de route» plutôt ferme. Les sièges (sport d’origine sur cette version) sont confortables et les passagers avant ne manquent pas de place. A l’arrière, par contre, les places sont à réserver à des enfants. En action, l’insonorisation aux bruits de vent n’est pas optimale; par contre, les passagers sont bien protégés du vent lorsque l’on décapote.

  • Sens pratique

    Ce n’est pas le point fort de ce cabrio. L’accès à l’arrière est peu aisé (surtout capote en place) et le volume du coffre apparaît faible. On apprécie toutefois que le dossier de banquette puisse se rabattre, ce qui augmente la contenance, mais condamne les places arrière. L’installation du pare-vent sacrifie l’usage des places arrière. Cette Mini Cabrio se vit donc mieux à deux qu’à quatre. Finition correcte, malgré quelques plastiques de qualité moyenne au regard du prix.

  • La connectivité

    La Mini progresse assez bien sur ce point, avec notamment l’arrivée de nouvelles fonctions, dont un service de conciergerie: un centre d’appels qui répond aux demandes individuelles. On note aussi la disponibilité d’un chargeur de smartphones par induction. Mais ces nouveaux services et équipements sont évidemment en option... Et on regrette que la définition de la carte du système de navigation semble un peu datée.

  • Budget

    C’est connu: les Mini sont chères. C’est en particulier le cas de cette version haut de gamme Cooper S, dont le prix de base est déjà très élevé. A cela s’ajoutent les innombrables options, qui font grimper la note vers des sommets. Seule consolation: on sait que le modèle conserve une belle cote d’amour avec les années, ce qui lui assure une bonne valeur de revente. Quant au programme de garanties de base, il se limite au minimum légal (2 ans, kilométrage illimité).

Mini Cooper S Cabrio : garder l'esprit
Conclusion / Mini Cooper S Cabrio : garder l'esprit

Pourquoi changer de style quand on a un look qui plaît? C’est ce qu’ont dû se dire les designers au moment d’aborder le restylage de la Mini de dernière génération. Et comme c’est le look qui fait l’essentiel du succès du modèle, les concepteurs n’ont pas non plus jugé utile de réformer la partie technique. Pas de changements structurels ni mécaniques, donc, pour cette Cooper S, qui reçoit toutefois une nouvelle boîte comptant un rapport de plus et abaissant légèrement la consommation. Pour le reste, la Mini reste fidèle à elle-même. Bien que fort chère et peu pratique, cette Cooper S reste un petit cabrio vivant et attachant, sans réelle concurrence directe.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes