Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Kia Optima Hybrid

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Un an après ses débuts, la Kia Optima a reçu ses premiers «upgrades». Au-delà des retouches esthétiques mineures qui concernent tous les moteurs, les changements techniques ne touchent que l'Hybride en ce sens que celle-ci étrenne déjà un moteur électrique plus puissant (35 kW au lieu de 30). Conso et émissions de CO2 officielles chutent, respectivement, de 5,4 à 5,1 l/100 et de 125 à 119 g/km. La réalité reste plus que jamais en demi-teinte...

  • Tenue de route

    Notre Optima venait de chausser des pneus hiver, peu révélateurs du comportement optimal de l'auto, surtout quand le constructeur ne préconise rien en la matière. Plus que les modèles thermiques, l'Hybride a des attitudes qui font penser aux tractions américaines. Dès que la route se dégrade, la suspension atteint plus vite ses limites de filtrage. Direction électrique précise mais inconsistante. Le toucher en deux phases du freinage régénérateur gêne davantage.

  • Sécurité

    L'Hybride a les systèmes de sécurité des autres Optima et une batterie Li-Po à électrolyte gélifié (lithium polymère), qui est l'accumulateur au lithium le plus stable et le plus compact (léger), donc le plus sûr. Parce qu'ils contrecarrent la bonne marche du propulseur hybride ou présentent une surconsommation d'énergie, l'avertisseur de changement inopiné de bande et l'aide au stationnement ne sont toutefois pas proposés.

  • Confort

    Les transitions thermique/électrique ainsi que coupures et redémarrages s'avèrent un peu plus perceptibles qu'avec le système HSD de Toyota. Kia peut toutefois s'enorgueillir d'avoir conçu là un attelage hybride parallèle cohérent et très agréable à vivre en circulation urbaine et périurbaine. Le parti pris d'avoir conservé une boîte automatique hydraulique pénalise certes le bilan énergétique, mais donne à l'Optima une allonge aux allures autoroutières qu'une Prius n'a pas.

  • Sens pratique

    La jolie silhouette tricorps de l'Optima est encore plus soignée dans le cas de l'Hybride, pour laquelle la performance aérodynamique s'avère primordiale (Cx de 0,26 au lieu de 0,29 grâce à une calandre à volets actifs, à des soubassements carénés, à des jantes allégée et à un petit saute-vent de coffre. Ce dernier regagne 12 l grâce à une implantation revue de la batterie. Les Executive thermiques sont pourvues d'un vitrage hydrophobe que l'Hybride n'a plus...

  • Budget

    À l'égal des autres Kia, l'Optima Hybride bénéficie d'une garantie usine courant sur 7 ans ou 150.000 km; cette couverture concerne aussi la batterie lithium polymère. Déjà bien équipée, l'hybride Lounge coûte 29.990 euros, soit le prix d'une Fusion 1.7 CDRi à boîte automatique. Ça fait réfléchir, d'autant que c'est aussi le prix d'une Toyota Prius ou d'une Auris Touring Sports Premium. Mais à 119 g/km de CO2, les avantages fiscaux sont maigres sinon nuls...

Kia Optima Hybrid
Conclusion / Kia Optima Hybrid

On retiendra surtout de l'Optima Hybrid qu'elle coûte, en version de base Lounge, le prix d'une Toyota Prius ou d'une Auris Touring Sports Premium, mais donne plus de voiture - et moins de coff re! - en tapant plus haut en gamme. Voilà donc une berline tricorps de la gamme moyenne supérieure à bon compte - moins chère et plus statutaire (si, si!) qu'une Volkswagen Jetta Hybrid - qui, pour sensiblement le même budget - prix du véhicule, taxes et carburant - qu'une Optima 1.7 CRDi automatique, off rira sinon un agrément de conduite supérieur, au moins un indéniable avantage en confort de marche. Et ce en ville, mais aussi sur la route, au ralenti, à mi-charge ou sous forte accélération, où l'Hybride se révèle partout incomparablement plus silencieuse que la Diesel. Sachant tout ça, il apparaît injuste que cette dernière se taille la part du lion dans les ventes d'Optima et que la version hybride se cantonne dans une diffusion anecdotique. Même si les incitants fiscaux qui la concernent sont minces, voire nuls.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes