Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Infiniti Q50S Hybrid

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Le V6 3,5 litres d'origine Nissan est un vrai petit bijou, ici secondé par un moteur électrique avec lequel il forme un duo très efficace, tant en performances qu'en consommation. Il s'agit d'un système hybride parallèle associé à une classique boîte automatique à 7 rapports transmettant aux roues arrière le couple du V6 ou du moteur électrique, voire des deux à la fois. Cette boîte pourrait encore être améliorée pour ce qui concerne les changements de rapports et leur douceur.

  • Tenue de route

    La Q50 est un peu plus petite que celle qu'elle remplace, donc un peu plus amusante sur un parcours sinueux. En ligne droite, elle se montre sensible au vent latéral et aux ornières, mais sans excès. Nous avons essayé une propulsion, mais pour 2.500 euros, Infiniti propose les 4 roues motrices. La direction sans lien mécanique direct (drive by wire), une première, se montre encore un peu artificielle dans son rendu, mais fonctionne bien. Le dispositif de freinage est généreusement dimensionné.

  • Sécurité

    Dans sa variante hybride, la Q50 est bien équipée pour ce qui concerne la sécurité active. Plusieurs aides à la conduite intéressantes sont disponibles en option. Pour ce qui est de la sécurité passive, on retrouve les 6 classiques airbags et quelques autres dispositifs, dont un capot doté d'une cinématique procurant une meilleure protection aux piétons. La Q50 se distingue d'ailleurs par ses résultats aux tests Euro-NCAP, à l'exception cependant de la résistance aux chocs latéraux.

  • Confort

    Dans sa variante hybride, la Q50 est bien équipée pour ce qui concerne la sécurité active. Plusieurs aides à la conduite intéressantes sont disponibles en option. Pour ce qui est de la sécurité passive, on retrouve les 6 classiques airbags et quelques autres dispositifs, dont un capot doté d'une cinématique procurant une meilleure protection aux piétons. La Q50 se distingue d'ailleurs par ses résultats aux tests Euro-NCAP, à l'exception cependant de la résistance aux chocs latéraux.

  • Sens pratique

    L'accès ne présente aucune difficulté à l'avant, mais est moins aisé à l'arrière vu la forme fuyante du pavillon et l'ouverture plus réduite des portes. Malgré des dimensions moindres par rapport à la Q70, la Q50 offre 50 l de plus. Cela dit, les 400 l qu'elle offre sont loin de constituer un record, d'autant que la présence des batteries interdit toute possibilité de modularité. La dotation de série de cette version hybride est correcte. Notre véhicule jouissait d'une bonne finition.

  • Budget

    Infiniti propose sa Q50 hybride à un prix plutôt intéressant, juste au-dessus des 50.000 euros. Pour une routière de cette taille et de ces performances, ce n'est sûrement pas exagéré, d'autant que les options ne sont pas trop chères et que la garantie court sur 3 ans (ou 100.000 km), voire 5 pour les éléments d'hybridation. Le réseau belge étant renaissant, on ne trouve pour l'instant qu'un seul distributeur à Zaventem. Ce modèle devrait rencontrer un certain succès sur le marché des flottes.

Infiniti Q50S Hybrid
Conclusion / Infiniti Q50S Hybrid

Ce modèle de haut de gamme de la Q50 coûte 50.400 euros, soit environ 8000 euros de plus qu'une Q50 Diesel identiquement équipée, mais surtout 15.000 euros de moins qu'une Lexus GS 450h aux performances parfaitement comparables. Avec quelques packs d'options (entre autres le pack bouclier de sécurité, le pack multimédia et le pack visibilité), la note finale atteint les 58.000 euros, mais à ce prix, on obtient une voiture remarquablement équipée (y compris sur le plan sécuritaire), très agréable à conduire, suffisamment spacieuse, performante, mais aussi étonnamment sobre. La Q50S Hybrid devrait aussi constituer une offre intéressante sur le marché des flottes des voitures de luxe, n'était sa TMC de 4.957 euros en Wallonie et à Bruxelles particulièrement pénalisante.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes