Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Ford EcoSport 1.0 EcoBoost 125 A : mise à jour bienvenue

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Une «4 roues motrices intelligentes» arrivera mi-2018; elle ne sera compatible qu’avec le nouveau 1.5 TDCi EcoBlue de 125 ch et 300 Nm couplé à la nouvelle boîte manuelle à 6 vitesses à faibles frictions étrennée par la Fiesta. Le 1.5 TDCi existant de 100 ch est d’ores et déjà livrable. Le Diesel n’étant plus en odeur de sainteté, nous avons jeté notre dévolu sur le turbo essence 1.0 EcoBoost 125 automatique, juste milieu entre le 100 ch disponible mi-2018 et le 140 ch.

  • Sécurité

    L’EcoSport avait déjà subi les crash-tests de l’Euro-NCAP dès son lancement européen en 2013. Il y avait obtenu 4 étoiles, un score honorable chez les mini-SUV de l’époque. Sachant que les parties névralgiques de sa structure sont constituées d’acier au bore, plus léger et 4 fois plus résistant que l’acier ordinaire, et qu’il est désormais équipé d’un airbag de genoux côté conducteur, il n’aurait aucune peine à recevoir sa cinquième étoile aujourd’hui.

  • Confort

    Nettement revampé et valorisé en qualité perçue, l’habitacle se calque sur les standards esthétiques et de finition de la Fiesta. C’est le cas de la planche de bord et de la disposition des boutons. Les sièges ont des rembourrages attendris moins spartiates au niveau du soutien dorsal et des cuisses. Les hauteurs d’assise sont appréciées à toutes les places; c’est d’ailleurs la principale raison qui nous fera craquer pour l’EcoSport plutôt que pour la Fiesta.

  • Sens pratique

    Dans ses proportions, l’EcoSport est resté un peu trop haut, un peu trop étroit et, surtout, affublé d’une poupe trop carrée. Voilà qui l’empêche d’avoir l’appeal de la plupart des mini-SUV plus récents, qui ont tous des lignes de toit plus tendues et dynamiques. L’avantage d’avoir un coffre taillé comme un buffet, c’est le volume de chargement total en profitant de la hauteur du pavillon. L’habitacle est pourvu d’espaces de rangement utilisables.

  • La connectivité

    Une tablette en couleur flottante de 6,5” (tactile) – de 8” (tactile avec gestuelles de pincement et de balayage) de série sur Business Class et optionnel sur Trend, Titanium et ST-Line – remplace avantageusement le petit écran coincé entre les rangées de boutons de l’ancienne console centrale. Le système SYNC 3 de Ford intègre audio et communication compatible avec Android Auto et Apple CarPlay.

  • Budget

    Le ticket d’entrée du nouvel EcoSport est fixé à 18.500 €. C’est plus cher que les quelques modèles low-cost du segment SUV-B (Dacia Duster, SsangYong Tivoli), mais presque parfaitement aligné sur les prix de base des marques généralistes rivales (Renault Captur, Peugeot 2008, Opel Crossland…). Le Ford a l’avantage de disposer d’un 125 ch à essence de très petite cylindrée, dont vraiment light en taxes de roulage.

Ford EcoSport 1.0 EcoBoost 125 A : mise à jour bienvenue
Conclusion / Ford EcoSport 1.0 EcoBoost 125 A : mise à jour bienvenue

Dans un segment qui a doublé de volume en 4 ans pour atteindre le million d’unité en Europe, on se dit qu’il y a bien de la place pour tout le monde… Erreur! Le marché du SUV-B (subcompact crossover SUV aux USA) explose au point d’attirer tant d’acteurs nouveaux, souvent plus fringants (Audi Q2, Citroën C3 Aircross, Fiat 500X, Honda HR-V, Hyundai Kona, Jeep Renegate, Kia Stonic, Mazda CX-3, Mini Countryman, Opel Crossland, Seat Arona, SsangYong Tivoli, Suzuki Vitara, Toyota C-HR, Volkswagen T-Roc), qu’il sera difficile au Ford EcoSport d’atteindre la place qu’il n’a pas su prendre en 4 ans. D’entrée de jeu, il avait raté plusieurs marches dans l’échelle des valeurs. Il vient d’en rattraper quelques-unes, les progrès qu’il vient de réaliser le hissant au rang des offres intéressantes, en qualité, en équipement, voire même, mais de manière plus diffuse, en agrément. Sans parvenir au niveau des premiers de classe ni, hélas, avoir l’attrait de la nouveauté!

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER