Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Chevrolet Malibu 2.0 D

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Proposé ici uniquement en 160 ch, le 2.0 Diesel d'origine Fiat est vaillant et agréable à mener. Si ce moteur fait entendre quelques claquements au ralenti et sous forte accélération, il se révèle en revanche silencieux à vitesse stabilisée. La commande de boîte manuelle est agréable à défaut d'être très rapide. L'étagement long des rapports étouffe quelque peu le moteur à bas régime, mais limite la consommation sur l'autoroute.

  • Tenue de route

    Cette Chevrolet se conduit comme une bonne berline européenne. Elle n'est certes pas extrêmement dynamique, mais se révèle toujours efficace et très saine en courbe. La Malibu tient donc parfaitement son rôle de grande familiale. Si cette voiture reprend le châssis de l'Opel Insignia, elle n'a pas droit à son amortissement piloté.

  • Sécurité

    Berline robuste, la Malibu met ses occupants à l'abri des chocs. Mais, par rapport à la concurrence, elle pèche par l'absence d'assistants de sécurité dernier cri, comme les alertes anti-angle mort et de dévoiement, le freinage automatique anticollision ou la détection des panneaux routiers. Plus étonnant, le verrouillage automatique des portes en roulant est lui aussi indisponible. Enfin, gare aux touchettes en ville (encombrement, rétrovision)...

  • Confort

    Charpentée à l'allemande et chaussée de grandes jantes, la Malibu a le «toucher de route» assez ferme. Elle n'est cependant jamais inconfortable et l'insonorisation se situe au niveau de la concurrence européenne. Cette grande berline se révèle par ailleurs spacieuse, mais c'est bien la moindre des choses vu ses dimensions extérieures. Le rapport encombrement/habitabilité est d'ailleurs très moyen.

  • Sens pratique

    L'équipement constitue le point fort de cette Malibu. En Belgique, le modèle est livré full option ! La dotation de l'habitacle est donc très riche et sa finition est globalement soignée. L'accès à bord est correct, même si les portes arrière sont très imposantes. Par son coffre, cette berline fait partie des gros porteurs du segment. Sur ce point, seules les Skoda Superb et Volkswagen Passat font mieux.

  • Budget

    Le rapport prix/équipement est franchement très intéressant ! Et le tarif n'est pas extensible, puisque la liste d'options est extrêmement limitée. Reste que le prix de base peut paraître élevé dans l'absolu, surtout pour un modèle dont la valeur de revente reste incertaine sur notre marché. Enfin, une version moins puissante aurait permis de réduire le montant de la TMC en Wallonie et à Bruxelles.

Chevrolet Malibu 2.0 D
Conclusion / Chevrolet Malibu 2.0 D

Les voitures américaines ne sont plus ce qu'elles étaient... La globalisation les a rendues plus que jamais adaptées à notre culture automobile. La nouvelle Chevrolet Malibu se conduit donc comme une bonne berline européenne, grâce à ses dessous d'Opel Insignia. L'américaine s'en distingue par son style spécifique et son rapport prix/équipement encore plus intéressant. Sera-ce suffisant pour se tailler une place dans le disputé segment des grandes familiales ? On l'espère pour cette Chevrolet, qui est un véhicule globalement sans reproche. Cela dit, on se demande pourquoi l'importateur ne propose pas une version de base moins équipée, mais affichée à prix plancher. Car, malgré l'équipement très riche, certains clients pourront hésiter à débourser plus de 30.000 € pour une voiture dont la valeur de revente reste incertaine sur notre marché. Mais si la Malibu se fera sans doute assez rare chez nous, cela contribuera à cultiver son caractère exotique dans un segment automobile aussi formaté qu'une série télé...

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une