Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi RS 4 Avant : Break de course

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le V8 atmosphérique a cédé sa place à un V6 biturbo de même puissance, mais les 450 ch sont disponibles nettement plus tôt. Idem pour le couple, qui grimpe à 600 Nm et dont on peut jouir pleinement dès 1900 tours! Ainsi, la RS 4 se mue en catapulte. Heureusement, Audi l’a aussi dotée de bons freins… pour la route! Les amateurs de circuit garderont en mémoire les 1.800 kg du bestiau, et opteront sans doute pour les freins en céramique (6.098 €).

  • Sécurité

    La RS 4 peut compter sur sa transmission quattro pour garantir sa tenue de route et sa motricité. La bonne nouvelle, c’est qu’elle hérite aussi d’un châssis mieux équilibré, plus léger sur l’avant et plus incisif. Comme les autres A4, la RS 4 peut embarquer les dernières assistances à la conduite, dont les capteurs de présence dans les angles morts (de série). Des airbags latéraux sont aussi proposés (430 €) pour renforcer la sécurité des passagers arrière.

  • Confort

    Sans malheureusement pouvoir donner un avis sur la suspension «passive» de série, on peut affirmer que le châssis Dynamic Ride Control (1.984–€) confère à la RS 4 un excellent confort. Le «toucher de route» est ferme, mais les aspérités sont bien amorties et les passagers mis à l’abri. L’habitabilité est celle d’une A4 Avant et l’ergonomie ne souffre toujours aucune critique. Idem pour la position de conduite, au confort renforcé par les sièges sport (de série).

  • Sens pratique

    Comme toutes les A4 Avant, la RS 4 conserve un joli coffre (505 l sous le cache-bagages en toile) et une banquette à dossier rabattable fractionné. Pratiquement, on a donc toujours affaire à une vraie familiale, capable de transporter famille et paquetage, là où il se doit et sans la moindre concession. A défaut d’être pléthorique, l’équipement de série est relevé sur la RS 4. Et la finition reste, comme toujours chez Audi, irréprochable.

  • La connectivité

    La RS 4 a droit à son système de navigation de série, mais il faut cocher l’option Plus (1.579 €) pour pouvoir disposer du combiné numérique Audi Virtual Cockpit (296 €). Il permet, comme dans les autres Audi, de garder la carte du système de navigation sous les yeux, ou, spécifiquement pour la RS 4, d’afficher un gros compte-tours central. Pour l’ergonomie, on navigue toujours à travers les différents menus à l’aide d’une molette. Intuitif et facile à utiliser.

  • Budget

    La RS 4 a beau avoir réduit la voilure en matière de pistons, elle coûte plus cher que sa devancière. Comptez ici 84.700 €! Un joli prix qui la met au niveau d’une Mercedes C 63 AMG Break… sans transmission intégrale 4MATIC. Comparés aux 14,3 l/100 km relevés en moyenne avec la RS 4 «B8» à moteur V8, les 13,5 l/100 km notés ici sont engageants… mais la consommation reste à surveiller, tant elle est fonction des humeurs de l’homme au volant!

Audi RS 4 Avant : Break de course
Conclusion / Audi RS 4 Avant : Break de course

Plus rapide avec moins de pistons, plus performante sans être plus gourmande, toujours plus confortable sans être moins efficace, l’Audi RS 4 gomme ses aspérités avec méthode au fil des générations. Reste qu’en se conformant à un cahier des charges de plus en plus complet, ce break quitte tout doucement la sphère des sportives de haut vol et de caractère pour se muer en un missile d’autoroute à pilotage (presque) automatique. Pour nous, cette dernière RS 4 tient plus d’une super-S4 Avant que d’une véritable Audi RennSport…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!