Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Black Friday : votre abonnement annuel à partir de 60 euros !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essai détaillé / Hyundai i40 Wagon 1.7 CRDi 115 BlueDrive

Joliment dessinée et prometteuse sur le papier, la Hyundai i40 Wagon multiplie les audaces pour s'attirer les faveurs des familles et des sociétés. Un break coréen qui privilégie moins sa fonction que sa désirabilité, on croit rêver !

Hyundai i40 Wagon 1.7 CRDi 115 BlueDrive #1
Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.04 /20

Sommaire :

De la Sonata à l'i40, rien n'a été conservé. Tous les éléments du châssis et de l'habitacle sont neufs, tandis que, comme pour la plupart de ses modèles «i», Hyundai attire l'attention sur le fait que la voiture a en grande partie été développée par le centre R&D européen de Rüsselsheim (en Allemagne). Outre les nombreux aspects techniques pris en compte pour combler au mieux les attentes du Vieux Continent, les Coréens revendiquent un design particulièrement inspiré pour cette i40. Et force est de reconnaître qu'en dépit de son engagement médiatique moins prononcé que celui de son homologue Peter Schreyer de chez Kia (appartenant au même groupe industriel que Hyundai, on le rappelle), Thomas Bürkle, le chef du design européen, n'a pas loupé son coup. Le langage «Fluidic Sculpture» est une réussite et cette i40 dégage une vraie personnalité. Calée à 4,77 m en longueur, l'i40 Wagon est 3 cm plus longue que la berline à venir.

Conduite : 145/200

Le 1.7 CRDi se décline en 115 et 136 ch. Le premier faisant l'objet de cet essai est invariablement affublé du label Blue Drive et revendique un rejet de CO2 très mesuré de 113 g/km. Souple dès les plus bas régimes - grâce aux 260 Nm déjà disponibles à 1250 tr/min -, le CRDi «Low Power» n'a rien à envier à des moteurs concurrents de plus forte cylindrée. Il est bien secondé par une boîte à la commande agréable et à l'étagement adapté. Le calibrage de la direction laisse par contre à désirer.

Sécurité : 155/200

Avec 7 airbags, des appuie-tête actifs à l'avant et un ESP de série, l'i40 est plutôt bien équipée pour la sécurité. Rien à redire non plus sur le châssis, qui fait ce qu'on lui demande et ne prend jamais en traître. Les pneus «éco» Hankook à faible résistance au roulement nous ont déçus par leur maigre adhérence sur les sols humides ou gras. Pour le reste, l'i40 Wagon affiche un comportement routier équilibré qui devrait plaire au plus grand nombre, même aux plus enthousiastes.

Confort : 156/200

Le confort de suspension convainc globalement, même si un châssis un peu plus filtrant sur les petites aspérités aurait aidé. L'insonorisation est plutôt réussie et le bon maintien des sièges avant et l'amplitude de réglages de la colonne permettent de se façonner une bonne position au volant. L'impression d'espace est immédiate dans l'habitacle. Chaque passager se trouve bien installé à sa place, tandis que l'ergonomie générale est particulièrement soignée.

Fonctionnalité : 151/200

Le style effilé n'est pas sans incidence sur la visibilité. Des deux exécutions Lounge et Style, il vaut mieux privilégier la seconde, pas beaucoup plus chère et solidement mieux équipée. On soulignera également les énormes progrès accomplis par Hyundai en matière de présentation et de finition de l'habitacle. Tout n'est pas encore parfait, mais on s'en approche... Quant au coffre, l'i40 Wagon s'aligne sur ses concurrentes pour le volume, mais privilégie l'accès plutôt que la modularité.

Budget : 145/200

Notre relevé de 6,7 l/100 km sur l'ensemble de notre essai n'est certes pas exagéré compte tenu du gabarit de la caisse et de l'agrément du 1.7 CRDi. La garantie de 5 ans est là pour rassurer et la fréquence des entretiens n'est pas plus contraignante qu'ailleurs. De 26.499 euros pour la 1.7 CRDi Blue Drive, le prix d'accès de l'i40 Wagon n'est pas aussi alléchant qu'à l'accoutumée. On déplorera aussi l'articulation des options en packs, toujours trop contraignante sur le plan strict du budget.

Conclusion : 752/1000

En plus de proposer un break enfin agréable à regarder, donc à posséder, Hyundai nous sert une i40 Wagon plutôt bien pensée pour les familles ou les sociétés. Agréable à vivre et sécurisante à bien des égards, la coréenne est aussi plaisante à conduire tout en gardant un appétit très mesuré grâce à son 1.7 CRDi 115 bien éduqué. Reste qu'à 26.499 euros l'exemplaire en Blue Drive Diesel d'accès, le prix du ticket d'entrée n'est plus aussi alléchant qu'à l'accoutumée... Il faudra sans doute s'y faire, étant entendu que les Coréens visent désormais la qualité. Et pour le coup, on ne va certainement pas les blâmer.

  • Style extérieur et habitacle soignés
  • Habitabilité généreuse/coffre pratique
  • 1.7 CRDi souple et sobre
  • Ergonomie, confort/maintien sièges avant
  • Qualité de finition/assemblage
  • 5 ans de garantie
  • Confort/filtrage de suspension perfectible
  • Calibrage de direction un peu trop artificiel
  • Motricité (pneus) sur sol humide ou gras
  • Détails de finition/assemblage à améliorer
  • Visibilité réduite vers l’arrière et de 3/4.
  • Politique d’équipement contraignante

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i40

Les concurrentes