Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Salon de Los Angeles 2017 / ANALYSE – Notre reportage et les grandes tendances du salon de Los Angeles 2017

Jusqu’au 10 décembre, les fanatiques d’automobiles de la Côte ouest ont l’occasion de visiter le Salon de Los Angeles et découvrir les quelques primeurs et même Premières mondiales qui lui sont réservées… sans oublier les incontournables artistes de la scène custom locale. Nous en sortons justement…

Sommaire :

D’un point de vue européen, le Salon de Los Angeles ne revêt pas un caractère médiatique primordial, or cette année quelques nouveautés importantes ont capté l’attention du milieu. Car c’est en Californie que presse et public découvraient la nouvelle génération du coupé 4 portes de Mercedes, la CLS, ainsi que la version Roadster de la sportive hybride de BMW, l’i8. En parlant de cabriolet prestigieux, Corvette impressionnait fièrement avec sa ZR1 « convertible ». Et puis bien sûr, c’était aussi le premier bain de foule officiel des versions hybrides rechargeables des Range Rover et Range Rover Sport, baptisés P400e. Il nous a d’ailleurs été permis d’effectuer un premier essai du mastodonte anglais plus vert que jamais, que nous vous invitons à lire ici ou dans les pages du prochain Moniteur Automobile. Ce n’est pas tout, les Britanniques dévoilait également au Salon de L.A. le Land Rover Discovery SVX, une extrapolation virile du SUV compact. Le segment des icônes 4x4 ne semblait vraiment pas en reste puisque sur le stand de Jeep trônait la nouvelle génération du Wrangler, visiblement plus moderne dans ses traits, mais toujours aussi fidèle à l’original.

En continuant la visite nous tombons surle facelift de la Mazda 6 – en Première mondiale – tandis que Lexus vante la version allongée 7 places de son SUV RX, mais aussi décliné en variante six places (deux «captain chairs» au lieu d’une banquette à trois places au second rang). Ce « RX long » traversera prochainement l’océan pour être commercialisé en Europe. Par contre, n’espérez pas voir débarquer le Subaru Ascent de si tôt, un SUV dans le plus pur style américain pouvant accueillir sept, voire huit occupants. Le petit constructeur japonais fêtait aussi à Los Angeles ses cinquante ans de présence sur le sol américain. Pour illustrer le chemin parcouru, Subaru avait sorti de ses archives roulantes un exemplaire de son premier modèle commercialisé là-bas, à savoir la microcitadine Subaru 360, qui volait presque la vedette à l’imposant Ascent, alors que ce dernier aurait presque pu l’engloutir dans son coffre! 

Pays de contrastes

Los Angeles ces ont aussi les contrastes entre véhicules alternatifs pulullant dans les rues (là-bas, les bus roulant au gaz sont communs, on n’y compte plus les Prius et autres hybrides, et il existe déjà une vingtaine de stations à hydrogène rien dans la partie sud de l’état de Californie) et les bolides exposés au sous-sol du Los Angeles Convention Centre. Une zone très appréciée car elle concentre les dernières créations des célèbres «tuners» de la West Coast. On passe de transformations subtiles - voire élégantes - à des monstres aussi hauts et voyants que possible. Les fameuses suspensions à air permettant de poser la caisse «ventre à terre» créent toujours autant le spectacle. Pour la partie «peinture & décoration», on en prend plein les mirettes !

Les victimes choisies comme base de ces délires créatifs vont des pures classiques populaires à des modèles très récents (La Kia Stinger semble déjà intéresser beaucoup de monde en Californie), et bien sûr à des superbolides de la trempe des Ferrari et consorts. Avouons que si l’on est pas toujours client des œuvres vues surplace, il va sans dire que tout cela nourrit plus que jamais une authentique culture américaine de l’automobile. Autre preuve sur le stand de Nissan, qui rappelle nous trouver dans la capitale du cinéma, avec des modèles très inspirés du monde de Star Wars, saga dont le nouvel opus es tprojetté en cette fin d’année sur les écrans.

Bref, L.A. c’est à voir tant ce Salon dégage aussi une atmosphère agréablement décontractée, rien à voir avec les autres grands Salons d’Europe ou d’Asie. Une ambiance qui colle parfaitement à l’esprit si particulier du Golden State… Sachez que l’on y admire bien plus de choses que les incontournables berlines et pick-ups surdimensionnés – même si, par exemple chez Toyota, on avait bien pris soin de placer en arrière-plan les Yaris et autres modèles «normaux» au profit des impressionnants 4Runners, Seqouia’s, Highlanders, Tacoma et Tundra. Mais les choses changent, la preuve chez Hyundai avec une concentration d’efforts et de paillettes autour du Kona, un SUV-nain selon la norme locale…

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Instagram: @kvnkrsmns

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.