Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Budget / « Cash for car » ou « budget mobilité » : quelle est la meilleure solution ?

La mesure du gouvernement MR « cash for car », autrement dit échanger sa voiture de société pour du cash a été un échec total. La preuve en chiffres. La deuxième solution du « budget mobilité » semble plus réaliste.

Sommaire :

La mesure « cash for car » du gouvernement MR qui prévoyait de réduire le nombre de voitures de société est un échec total. Introduite en janvier 2018, elle a débouché sur l’échange en l’espace d’un an de 65 voitures sur 100.000, ce qui représente à peine 0,065% des véhicules fournis par les entreprises. C’est la société de ressources humaines Acerta qui a publié ces chiffres début 2019. On peut clairement conclure que la mesure est un échec cuisant. Concrètement, il s’agissait ici pour les travailleurs qui bénéficiaient d’une voiture de société d’échanger cette dernière contre une compensation financière imposée de la même manière qu’une voiture de société.

Le principe du « budget mobilité »

Manifestement, les utilisateurs de voitures de société n’ont pas été séduits par la mesure « cash for car ». D’où l’idée du gouvernement de développer un second concept : celui du budget mobilité. L’option est possible depuis ce 1er mars 2019 (vu le flop du cash for car) et il prévoit qu’au lieu de retirer purement et simplement la voiture de société à l’employé, il est proposé de l’échanger contre un modèle moins polluant (maximum 95 g/km de CO2) et de consacrer le budget ainsi libéré à des moyens de mobilité plus durables (vélo, transports en commun, voitures partagées…) voire même au paiement du loyer de l’habitation si le travailleur habite à moins de 5 km de son lieu de travail. Dans ce système, la différence éventuelle entre l’ancienne et la nouvelle voiture – plus petite et moins polluante – est versée sous forme de salaire soumis à une cotisation spéciale de sécurité sociale de 38,07%. Ce qui signifie que le budget mobilité correspond au coût total de sa voiture de société, ce qui n’était pas le cas du « cash for car ». Indubitablement, cette nouvelle formule pourrait avoir plus de succès, car elle possède un plus grand attrait global tout en ne versant pas dans la politique du tout ou rien.

Retour sommaire

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.