Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Miles

Découvrez le nouveau Miles. A la une : # Vanlife, la Krugger FD, duel au Sommet: Henin/Clijsters

Je découvre

En Flandre / La Flandre veut mesurer la pollution en direct

Zuhal Demir, ministre de l'Environnement entend mesurer les émissions polluantes en direct au nord du pays. C’est inscrit dans sa note générale d’intention au gouvernement.

Sommaire :

Zuhal Demir, ministre de l'Environnement en Flandre (N-VA) a donc l’ambition de mesurer en direct les émissions polluantes du trafic routier peut-on lire dans la note générale de politique gouvernementale. L’intéressée confirme que c’est une « possibilité qui est en cours d’examen » rapporte La Libre dans son édition du 12 novembre 2019.

Allez plus loin

La ministre entend également allez plus loin et elle se renseigne pour savoir si les voitures ne pourraient pas être aussi équipées de capteurs afin de détecter les éventuelles fraudes aux émissions. Ce qui semble peu probable. D’une part parce que le niveau de pollution minimal d’une automobile doit être garanti un certain nombre de kilomètre (100.000 km aujourd’hui) et que ce serait à l’Europe de légiférer dans cette matière. Ensuite, en dehors des normes, il n’y a pas de prescription, les constructeurs continuent d’être plus libres. Et donc les voitures plus polluantes. La récente norme WLTP tente de mieux se rapprocher de la réalité, mais il y a toujours des lacunes par rapport à la réalité de l’utilisation.

Affectation de la taxe kilométrique poids lourds

Matthias Diependaele, ministre des Finances (N-VA), envisage, lui, d'affecter les recettes de la taxe kilométrique des poids lourds à l'amélioration de la mobilité. Notons que cette manière de fonctionner est déjà d’application en Wallonie. Dans ce cadre, cet argent serait utilisé pour améliorer et étendre les zones de basses émissions et d’appliquer des règles plus draconiennes aux motos et vélomoteurs qui restent des engins nettement plus polluants.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.