Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Coin de la rédaction / Rédacteurs sans filtre - Voitures modernes, trop équipées, trop assistées ?

Entre les assistances à la conduite, les options multimédia, les fonctionnalités de confort ou les accessoires et gadgets de personnalisation, les voitures modernes sont lancées dans une course à l'équipement et aux assistances. Vont-elles trop loin ?

Sommaire :

Au-delà de leur rigueur journalistique et de leur point de vue de professionnels de l’automobile, les membres de la rédaction sont avant tout des automobilistes et des citoyens lambda. Dans « Rédacteurs sans filtre », c’est le cœur qui s’exprime avant tout ! Cette semaine, nous leur avons demandé si les voitures modernes étaient trop équipées et trop assistées.

Cela part d’une bonne intention. Il est rassurant d’imaginer qu’une voiture puisse nous éviter de tuer quelqu’un en réagissant à notre place pour éviter un accident dramatique. Par ailleurs, c’est confortable de bloquer la vitesse du régulateur à 120 km/h sur autoroute. Le tout dans un cocon à bonne température avec siège massant et une navigation capable de prédire les ralentissements. Mais de la théorie à la pratique…

Certaines de ces aides sont réglables et ajustables. Pourtant, il arrive que la voiture se mette en tête de « prendre le volant » ou de nous avertir d’un danger imaginaire. Voire de freiner brusquement pour une feuille volante. Cela créée de l’agacement ou pire, du stress. L’excès d’aides à la conduite déresponsabilise sans doute certains conducteurs. J’ai donc un avis partagé sur ces aides. J’en utilise certaines avec plaisir. D’autres finissent par m’horripiler. De meilleurs ajustements de ces systèmes et une intelligence artificielle moins stupide rendraient à coup sûr la conduite plus sereine et plus sûre.

Au niveau des équipements, c’est la foire à la surenchère. Mais qui déteste vraiment être comme un coq en pâte ? Le seul vrai problème : l’écran tactile avec ses menus interminables qui détournent le regard de la route ou la commande vocale sourde comme un pot… Mais heureusement, le radar actif est là pour freiner en cas d’urgence. Ou pas !

Absolument. Cela signifie que l'un des plus grands attraits de l'automobile, à savoir la possibilité de conduire soi-même les chevaux mécaniques, disparaît progressivement.

La question est cependant de savoir si cela doit être un vrai problème. Pas selon moi. Maintenant que la voiture électrique semble avoir supprimé les plaisirs auditifs - une autre caractéristique qui permettait à beaucoup d'aimer l'automobile - et la vitesse pure - trop de vitesse réduit l'autonomie - le confort et la sécurité montent dans le classement. Ce qui signifie inévitablement qu'il est de plus en plus important d'être conduit. Ou, pour le dire autrement : je n'ai aucun problème à abandonner le contrôle au régulateur de vitesse adaptatif lorsque l'autoroute est de toute façon rectiligne.

Trop équipées ? Certainement. Le niveau de luxe proposé par les marques premium est à mon sens devenu inutile depuis longtemps. Sauf à devoir avaler régulièrement plusieurs centaines de kilomètres par jour, à quoi sert tant de confort et d’insonorisation ? Des sièges chauffants, ventilés, électriques et massants, c’est bon quand on passe plusieurs heures par jour en auto (les taxis, par exemple)… Mais pour accomplir 60-80 km/jour aller-retour, c’est simplement surfait.

Et puis toutes ces loupiotes qui les transforment en Luna Park et ces phares surpuissants pensés pour pouvoir éclairer à 600 m devant vous… La voiture devient le lieu, la «pièce» la plus luxueuse de nos existences. Même nos maisons sont rarement au niveau de l’équipement embarqué dans nos autos. Bon après, chacun ses faiblesses, la mienne étant les sonos haute définition…

Pour ce qui concerne les assistances, je répondrai plutôt ironiquement que non, car avec de plus en plus de conducteurs qui, malgré la richesse de leur équipement d'infodivertissement (commande vocale, lecture automatique des SMS), ont souvent le nez plongé dans leur GSM en roulant, les alertes de franchissement de voie et les freinages automatiques peuvent être considérés comme une bénédiction… Sans oublier les bolides les plus puissants qui seraient simplement inconduisibles sans des contrôles de traction et/ou de trajectoire ultra-rapides. En résumé : trop équipées, mais on n’a plus vraiment le choix. 

L’excès nuit en tout ! Nous vivons dans une société consumériste qui nous tance à toujours avoir plus, mieux, meilleur. Et l’automobile n’échappe certainement pas à cette règle puisqu’elle représente, pour beaucoup, le deuxième lieu le plus fréquenté par les gens après leur lieu de travail. Un cocon de déplacement qui nous bombarde de fonctionnalités de divertissement et de confort à l’envi.

Certes, je ne crache pas sur de bons sièges chauffant, ventilés ou massants, surtout sur de très longs trajets ou dans les embouteillages. Mais pour le reste, cette folie de l’infodivertissement envahissant me hérisse le poil. La majorité du temps, nous sommes seuls au volant de notre voiture, du coup à quoi sert-il d’avoir les yeux rivés sur un écran plutôt que sur la route ? Je trouve que certains réglages devraient être exclusivement accessibles via l’écran lorsque le véhicule est à l’arrêt ou via les commandes au volant quand il est en mouvement. Et même de la sorte, la plupart des options qui équipent nos voitures aujourd’hui ont une utilité très relative et sont supplantées par la connexion au smartphone !

Sur le plan des assistances, je pense que certaines ont une réelle utilité, comme l’assistant d’angle mort, la surveillance de somnolence ou les radars et caméras de recul. Je suis également un immense fan du régulateur de vitesse « classique ». Car ceux équipés d’un régulateur de distance non désactivable individuellement m’horripilent au plus haut point. Je suis fermement opposé à tous ces systèmes qui se substituent à l’être humain tout en le gardant responsable car ils nous… déresponsabilisent justement. Le jour où tous les véhicules en circulation seront impérativement autonomes et régulés par des infrastructures adéquates, ok, mais tant que l’être humain sera au volant, qu’il fasse son boulot de conducteur lui-même !

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.