Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Coin de la rédaction / Rédacteurs sans filtre - Quelle marque ressusciter ?

Avec l'avènement de la voiture électrique, les nouvelles marques créées à partir d'une page blanche se multiplient. Du coup pourquoi ne pas ramener à la vie des constructeurs historiques aujourd'hui disparus ?

Sommaire :

Au-delà de leur rigueur journalistique et de leur point de vue de professionnels de l’automobile, les membres de la rédaction sont avant tout des automobilistes et des citoyens lambda. Dans « Rédacteurs sans filtre », c’est le cœur qui s’exprime avant tout ! Cette semaine, nous leur avons demandé quelle marque ils aimeraient voir renaître.

Par chauvinisme, je pourrais répondre « Minerva ». Mais celle qui me manque le plus dans le paysage automobile actuel, c’est Saab. Ce constructeur avait l’art de repenser l’automobile à sa manière. Le style était parfois étonnant, mais ces Suédoises étaient à la fois confortables et efficaces. Un art de la voiture tout scandinave focalisé également sur l’innovation en matière de sécurité. Mais pas uniquement. Saab c’est aussi le moteur turbo dès 1976, l’écran noir pour la conduite nocturne, le bioéthanol et le barillet pour la clé de contact entre les sièges.

Il est toujours regrettable qu'une marque automobile disparaisse, mais ces dernières années ont sans doute été particulièrement douloureuses pour les véritables amateurs de voitures, avec la fin peu glorieuse de Saab et la disparition de Lancia.

La marque suédoise ne reviendra jamais, mais la direction de Stellantis semble donner une nouvelle chance à Lancia. Bien qu'il ne faille pas se faire trop d'illusions à ce sujet, il s'agira probablement de variantes de carrosserie - belles, espérons-le - de modèles des autres marques du grand groupe. Les "vraies" Lancia ne reviendront bien sûr pas, et nous ne les verrons probablement pas sur les étapes de rallye ou les circuits de course. La Fulvia, la Stratos, le Rally 037, la Delta Integrale... ce sont (et restent) de grands souvenirs d'une autre époque.

Personnellement, ma marque Rover me «manque». J’aimais l’originalité de ces anglaises luxueuses mais sans ostentation, et aussi assez abordables. Même si elles avaient aussi un petit côté bourgeois poussiéreux ! Dommage que cette marque ait aussi tant symbolisé la déconfiture de l’automobile britannique… Sa disparition m’a laissé un goût amer, c’était il y a 16 ans, déjà !

Vu mon âge (48 ans), j’ai plus connu la période Honda (on appelait certains modèles des Ronda), à commencer par l’originale 800 qui remplaçait la célèbre SD1. Une berline hyper-classe avec laquelle je me déplacerais encore bien volontiers aujourd’hui. J’ai aussi beaucoup aimé l’originale citadine Rover 100, qui a même existé en cabriolet ! Et puis rappelez-vous de ces magnifiques 200 des années 90, en cabriolet et en coupé T-Bar. Mais ma préférée reste sans doute la Rover 75, une vraie Rover ! Ou peut-être la Rover 200 (qui deviendra «25») BRM, une citadine chic et choc. Voilà ce qu’il me manque, cette originalité britannique dans le milieu de gamme, ce qui a totalement disparu aujourd’hui. Dommage !

S'il y a une marque que j'aimerais voir réanimée, c'est bien Saab. En raison de leur originalité, mais aussi parce que leurs modèles étaient si agréables à conduire, même ceux de la période GM. J'ai toujours trouvé qu'ils étaient un modèle d'élégance discrète, sans le moindre soupçon d'arrogance.

En tant qu'enfant des années 70, mais surtout en grandissant dans les années 80, il m'est arriver d'écumer Instagram à la recherche de belles photos de la 900 " Combi Coupé " - sans qu'il ne soit nécessaire qu'il s'agisse d'un modèle Turbo. Je me souviens aussi très bien de la 9-3 Break 1.9 TTiD avec réglage Hirsch sur laquelle j'ai écrit un essai et que j'ai rendue à contrecœur à l'importateur à la fin de la semaine d'essai. Mais j'ai également trouvé leur dernière création, la 9-5 basée sur l'Opel Insignia, de très bon goût, en particulier sa version break dont seule une poignée a été construite avant la disparition de la marque. Une grande honte...

Sans aucun hésitation : Lancia ! J’ai en tête les Stratos, les Beta MonteCarlo et les Delta Integrale des années 70, 80 et 90, que j’affichais en poster ou que j’alignais en miniature sur les étagères de ma chambre de gosse… Et franchement, je me demande encore comment une marque aussi innovante, bourrée de caractère et d’émotions à tous les niveaux a pu disparaitre en si peu de temps.

On le sait, Stellantis serait prêt à la ressusciter. Je prends cela comme une bonne nouvelle. Même si lors d’un ultime test au volant de l’Ypsilon, j’étais parvenu à me convaincre qu’inscrire Lancia au panthéon des constructeurs disparus était sans doute la meilleure chose à faire. Bref, si retour de marque il y a, sachez mesdames et messieurs que mes attentes seront élevées et que je ne me contenterai pas d’une Citroën con una nuova griglia et des sièges Poltrona Frau ! À bon entendeur…

Personnellement, j'aimerais voir Saab faire son retour, pour des raisons purement sentimentales. C'était la marque préférée de mon défunt beau-père, et j'ai appris à conduire au volant d'une Saab. Je ne sais simplement pas sous quelle forme la marque devrait revenir. Une relance électrique est évidente, mais déterminer la bonne identité est extrêmement difficile. Du moins pour quelqu'un qui ne le comprend pas, comme moi. Volvo possède déjà l'identité suédoise sûre, tandis que la marque sœur Polestar possède le côté excentrique et luxueux. Une alternative moins chère, donc, avec des gadgets bizarres mais pratiques et un design nostalgique ? Qui sait ?

En ce qui me concerne, Volvo pourrait également se réinventer, ou du moins se relancer dans l'ère électrique. La sécurité et le design suédois sont toujours d'actualité, mais la fiabilité et le prix relativement abordable de l'ancien temps ont disparu. Sans parler de l'aspect pratique. Je sais, ce ne sont plus des caractéristiques sexy qui attirent les clients dans les salles d'exposition, mais ce sont les choses qui transforment les clients en amoureux d'une marque. Quelque chose qui pourrait devenir précieux lorsque la possession d'une voiture sera de moins en moins indispensable...

J'aimerais voir renaître plusieurs marques mythiques. Toutes ces marques ont en commun d'avoir produit des modèles qui transpiraient la passion et faisaient vibrer leurs conducteurs, sans pour autant coûter des sommes délirantes. Dans cette catégorie de véhicules, un pays a été plus prolifique que les autres : c'est l'Angleterre avec ses célèbres roadsters. La plupart de ces marques a depuis disparu. C'est le cas de MG (qui existe toujours mais n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était avant), Austin-Healey, Elva, TVR (dont on attend toujours la renaissance), Sunbeam, Allard, AC, Triumph (qui ne produit plus que des motos), etc. car je vais en oublier.

C'est donc plus une catégorie de véhicule qu'une marque précise que je souhaiterais revoir, celle des petites propulsions accessibles uniquement dédiées au plaisir de conduire.

 

 

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.