Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Budget / Taxe wallonne 2023 : la chasse au gros est ouverte

Rédigé par Laurent Blairon le

La nouvelle taxation wallonne promise pour 2023 flingue littéralement la catégorie des grands et gros véhicules non électrifiés. Pour les modèles compacts, la pression fiscale va plutôt vers l’allègement.

Sommaire :

Sur le fond, on ne pourrait que se réjouir de l’abandon du vieux système de taxation basé sur la puissance et la cylindrée au profit d’un calcul plus juste, basé sur le CO2 des voitures et qui, en somme, encouragerait les choix les plus verts au bénéfice de tous. On rappelle que la Flandre a réformé cette branche de sa fiscalité de la sorte depuis bien longtemps…

Or, les premières annonces en matière de nouvelle fiscalité automobile wallonne n’ont pas manqué de soulever une levée de bouclier. En effet, en ajoutant une variable «poids» dans le calcul des taxes, le législateur wallon semble vouloir frapper durement des modèles emblématiques et à la mode : les SUV, mais aussi les breaks, les GT et les sportives haut de gamme. Avec des réserves quant aux détails et ajustements potentiels de ce qui n’est, à l’heure actuelle, toujours qu’un avant-projet de décret. Et si les formules sont acceptées telles quelles, les taxes wallonnes seront calculées comme suit:

  • Taxe de mise en circulation = montant de base sur la base de la puissance fiscale (tableau fédéral) x (CO2/150) x (masse MMA/2.000) x (0,7 pour le CNG et LPG, 0,8 pour les voitures hybrides, 1 pour l’essence, 1,2 pour le Diesel).
  • Taxe de circulation annuelle = (TMC/3) + 50

Notre tableau comparatif de taxes pour quelques modèles

TMC à 10.000 €…

Concernant cette variable «poids», il s’agirait en fait d’inclure la masse maximale autorisée (MMA), c’est-à-dire le poids total que la voiture peut supporter. Donc sa propre masse, en plus de celles des occupants et de leurs bagages. Cette valeur est homologuée pour chaque voiture. Et elle est importante dans le cas des grands et lourds SUV de l’armada allemande, mais les grands breaks et même certains ludospaces versions XXL – aujourd’hui mus par des motorisations Diesel ou à essence – sont impactés.

Pas avant 2023

Les nouvelles taxes concerneront les véhicules achetés, neuf ou d’occasion, après le 1/1/2023. Et puisqu’il n’y aura pas d’effet rétroactif en Wallonie pour les achats conclus avant 2023, ancien et nouveau systèmes vont cohabiter après 2023. Décidément, et plus que jamais, les Belges ne sont pas égaux devant les taxes automobiles. On serait tenté de vous conseiller de vous faire plaisir avant cette échéance… mais à condition de tenir le véhicule très longtemps. Car le problème – le vrai – surgira à la revente de ces véhicules désormais considérés comme très polluants. Qui voudra encore d’un X6d d’occasion dont la TMC pourrait représenter un tiers du prix d’achat du véhicule, en plus d’une taxe de circulation annuelle de plus de 3.000 € ? À moins que la fiscalité sur l’occasion s’allège ? Permettez-nous d’en douter.

Inconnues

Reste l’inconnue des voitures électriques. Malgré leur poids élevé (dû à leur encombrante batterie), bénéficieront-elles d’un coefficient de ristourne conséquent eu égard à leur statut zéro émission? C’est à espérer car sinon, l’addition risque aussi d’être salée. Vraisemblablement, il serait question d’une phase de transition, c’est-à-dire un statu quo du régime actuel (très favorable) avant une adaptation de la taxe au poids, ce qui pourrait plomber quelques stars électriques actuelles. On rappelle au passage que, par exemple, la masse maximale autorisée d’une Audi e-tron ou d’une Tesla Model X est supérieure à 3,1 tonnes…

Quelques exemples avec la taxe 2023

Voici un comparatif entre la taxe actuelle et celle en projet. Ces montants sont calculés à titre indicatif.

Modèle  

CO2 (WLTP)

MMA

TMC/TC
avant 1/1/2023

TMC/TC
après 1/1/2023

Citroën C3 1.2 PureTech 110 A  

133

1610

123 / 201,30

87,79 / 79,26

Audi A4 Avant 40 TDI (204 ch)

137

2175

2478 / 446,03

2953,52 / 1034,50

Mercedes-AMG GLC 43 4Matic

243

2460

4957 / 854,96

9877,31 / 3342,43

Ford Puma 1.0 EcoBoost mHEV 125

123

1760

495 / 154,04

357,192 / 169,06

Hyundai Tucson 1.6 CRDi 48v 136 7-DCT

138

2110

495 / 296,60

576,53 / 242,18

Peugeot Rifter 1.5 BlueHDi EAT8 Long

159

2340

495 / 248,95

736,68 / 295,56

BMW X6d

196

2660

4957 / 854,96

10.337,53 / 3495,843

 

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.