Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Budget / 16,8 milliards € : ce que les automobilistes ont payé à l'État en 2015

Sudpresse a sorti la calculette et les chiffres de la FEBIAC pour indiquer les recettes de l’État grâce aux taxes diverses touchant l’automobile. Résultat : 16,8 milliards € payés les automobilistes belges en 2015.

Sommaire :

L’addition est salée et pourtant nos routes ne semblent guère profiter de 16,798 milliards € récupérés par le Fédéral et les Régions via les taxes et accises des voitures en 2015. Ce montant repris par Sudpresse a été calculé sur base des chiffres de la FEBIAC (Fédération de l'industrie automobile). Leur méthode de calcul est une addition des différentes recettes liés à l’achat et l’usage d’une automobile. Ainsi, les accises sur le carburant auraient rapporté 4,703 milliards €, soit un gain de 181 millions € par rapport à 2014. Ceci dit, le prix à la pompe ayant baissé, la TVA est moins fringante avec une « perte » de 117 millions € pour une recette atteignant tout de même 2,223 milliards €.

Amendes, TVA et plaques

La TVA n’a pas dit son dernier mot puisque la taxe sur la valeur ajoutée touche aussi tous les accessoires, équipements, outils, réparations et autres biens et services nécessaires au bon fonctionnement des voitures ainsi que l’achat des autos neuves et d’occasion. Cette fiscalité-là aurait rapporté 4,7 milliards €. Il y a aussi les amendes revenant au Fédéral : 406 millions € en 2015. En 2014, elles avaient rapporté 443 millions. Et puis, il y a les immatriculations. Elles ont permis de rapporter 35 millions € dont 4,24 millions € avec les seules plaques personnalisées. Sans oublier évidemment le gros du paquet : les taxes de (mise en) circulation. Elles ont rapporté 1,6 milliard € pour la taxe annuelle et 370 millions € pour la TMC

Et le reste

Pour le solde, afin d’atteindre les 16,8 milliards, il faut ajouter aussi ajouter les taxes et la redevance obligatoire sur les primes d’assurance (954,81 millions €) ou encore la cotisation de solidarité sur les voitures de société (235 millions €) et, en vrac, le contrôle technique et les examens de permis de conduire. Ces chiffres ne tiennent pas compte des taxes sur le travail et les impôts payés par les professionnels du secteur depuis le petit garagiste jusqu’au constructeurs automobiles. Enfin, ces données ne sont pas mises en parallèles avec les coûts de mobilité pour la société… Même si avec 16,8 milliards €, les automobilistes contribuent largement aux recettes de l’État.

Découvrez ci-dessous le tableau détaillé des statistiques de la FEBIAC.

 

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.