Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Modèle BMW Série 2 Coupé 2023

  • Si les dernières Série 1 et 2 Gran Coupé & Active Tourer sont passées à la traction, cette 2 Coupé reste une propulsion (elle repose sur le châssis utilisé notamment par les Série 3 & 4). Dès le premier virage, un sourire se dessine sur le visage du conducteur: le train avant mord la courbe et l’arrière enroule avec agilité, acceptant de dériver à l’occasion tout en restant facilement contrôlable grâce à l’excellent équilibre du châssis (répartition des masses avant/arrière idéale de 50/50 en statique), bien servi par des commandes sensitives (direction, freins). Un véritable plaisir dynamique, obtenu sans nuire au confort. À bord, la finition est soignée, mais l’habitabilité arrière est comptée. Les deux sièges sont difficilement accessibles et la garde au toit est plutôt limitée. Le coffre, lui, est correct.

    Sous le capot, le 4-cylindres 2.0 turbo à essence de 184 ch (220i) est certes performant et souple, mais il manque franchement d’entrain à haut régime et gomme les sensations. Ce 2 litres se décline aussi en 156 ch (218i) et en 245 ch (230i). Pour les gros rouleurs, il y a également un 2.0 Diesel (220d de 163 ou 190 ch). Le graal mécanique reste le fameux 6-cylindres 3.0 à essence, qui délivre 374 ch dans la M240i, associé d’office à la transmission intégrale. Ce même moteur développe 460 ch et 550 Nm dans la nouvelle M2, plus radicale et toujours en propulsion.

    La Série 2 Coupé, c’est d’abord une silhouette, moderne et ciselée. C’est aussi un châssis: cette propulsion parfaitement réglée offre à la fois du confort, de la tenue de route, du dynamisme et même du fun à la demande. Par contre, ce plaisir ne se goûtera plus au grand air: la Série 2 Cabrio n’est plus au programme.

  • Diesel

    • Automatique avec mode manuel
    • 163 Ch
    • 4.6 l / 100 km
    • CO2: 120-133 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 190 Ch
    • 4.6 l / 100 km
    • CO2: 120-133 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places

    Essence

    • Automatique avec mode manuel
    • 156 Ch
    • 6.5 l / 100 km
    • CO2: 146-160 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 184 Ch
    • 6.3 l / 100 km
    • CO2: 142-156 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 245 Ch
    • 6.5 l / 100 km
    • CO2: 149-163 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 460 Ch
    • 0 l / 100 km
    • CO2: 218-223 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 374 Ch
    • 7.9 l / 100 km
    • CO2: 177-192 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    • Automatique avec mode manuel
    • 374 Ch
    • 8.1 l / 100 km
    • CO2: 185-200 g/km (WLTP)
    • 2 portes
    • 4 places
    Afficher plus
    Afficher moins

Essais BMW Série 2

Nos essais

Actus BMW Série 2

Dernières actualités recommandées

Budget

Dans le même budget