Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Volkswagen Cross Up

Alors que sa version normale connaît un beau succès, la Up mise sur une variante «Cross» pour élargir son vivier de clients potentiels.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Esthétiquement, la Cross Up se veut une Up en tenue de randonnée. Cela dit, mis à part un rehaussement de sa hauteur de caisse de 15 mm, n'y cherchez guère plus de prétentions offroad. Pas de transmission aux 4 roues ni même de contrôle de traction spécifique, encore moins de pneus M+S comme c'est parfois le cas des derniers SUV compacts. L'opération se résume donc à de l'habillage. La petite touche de luxe est assurée par le volant et le pommeau recouverts de cuir et des seuils de portes métalliques barrés de l'inscription Cross Up. Ces petits aménagements sont facturés au prix fort : 13.600 euros ! Autre circonstance atténuante : la Cross Up n'est disponible qu'avec le moteur le plus puissant, soit le 1.0 75 ch.

Durant notre parcours d'essai, le comportement de la Cross Up n'apparaît guère différent de celui noté à bord d'une Up standard. Les ingénieurs «châssis» affirment avoir adapté les suspensions au déplacement du centre de gravité entraîné par la hauteur de caisse supérieure, mais en pratique, on ne ressent que peu de nuances. C'est plutôt bon signe. On retrouve ce confort étonnant pour un si petit empattement et un filtrage efficace des irrégularités. Cela découle d'une définition relativement souple des amortisseurs qui, en contrepartie, ne peuvent promettre monts et merveilles en usage dynamique.

La Volkswagen Cross Up n'est pas donnée, un constat qui, somme toute, ne surprend personne. Son look plus amusant, sa garde au sol augmentée et son équipement enrichi représentent 2.000 euros par rapport à la Up de base.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1560 du 16 octobre 2013.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Up!

Les concurrentes