Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes !  Let’s do it !

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes ! Let’s do it !

S'inscrire

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota Verso 1.6 D-4D

Par le passé, Toyota avait fourni le 1.4 D-4D de la Yaris II pour en équiper la Mini One D. Juste retour des choses : aujourd'hui, la Verso reçoit son 1.6 D-4D de la Cooper D.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Recherchant, pour son Verso fabriqué en Turquie, un Diesel mieux adapté à la demande et aux normes CO2 que les 2.0/2.2 D-4D, Toyota s'est très logiquement tourné vers BMW. Le monovolume nous revient donc, en année-modèle 2014, fort d'une version 1.6 D-4D de 112 ch et 270 Nm. Ce sont identiquement les caractéristiques de la Mini Cooper D. Ce 4-cylindres a été greffé dans le Verso moyennant certains aménagements. La boîte à 6 vitesses devait être d'origine Toyota. Aussi une unité existante a-t-elle été adaptée et le carter d'embrayage réusiné. Avec cette boîte, le Verso 1.6 D-4D devait avoir une bonne allonge sur la route et du répondant en ville, où il peut compter sur de bonnes reprises à 30 km/h en 3e et un niveau sonore plus faible sur ce rapport autour des 3300 tr/min.

Un premier parcours d'essai a confirmé cette très bonne élasticité. Une souplesse faite d'accélérations à charge partielle plus silencieuses que la moyenne des concurrents de cette classe de cylindrée. Le 1.6 D-4D n'a pas le timbre un peu rêche des 2.0 et 2.2 D-4D. Le son est ici plus feutré et les vibrations n'apparaissent à aucun moment, comme les effets de couple dans le train avant. Le stop&start intervient par ailleurs sans heurts. Cette prise en main de 150 km s'est soldée par un petit 6,7 l/100 de gazole. Le constructeur déclare une consommation moyenne pondérée en cycle-test de 4,5 l/100 et - fortement avantagée par le stop&start - de 5,5 l/100 en mode urbain. Et annonce 119 g/ km de CO2, à comparer avec les 129 g/km du Verso 2.0 D-4D de 124 ch.

Le Verso 2014 nous revient avec un nouveau coloris bronze avant-garde, de nouvelles jantes de 17” et un navigateur Touch 2 amélioré offrant désormais les fonctions Google Street View et des images Panoramio pour visualiser les points d'intérêt (POI). Le 1.6 D-4D arrive à point nommé pour aider Toyota à prendre véritablement sa place chez les MPV 5 et 7 places du segment C européen. Non sans offrir une alternative meilleur marché au Grand Prius +, sachant que la gamme hybride du géant nippon ne peut ratisser aussi large...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1569 du 19 février 2014.

Dans cet article : Toyota, Toyota Verso

Rédigé par le

Les concurrentes