Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Suzuki Celerio : Un pour deux

La toute nouvelle Celerio remplace (pour le moment du moins) non pas un mais deux modèles de l'actuelle gamme Suzuki: l'Alto et la Splash. Elle est plus spacieuse que la première et plus compacte que la seconde.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.00/20

Sommaire :

Le concept

La Suzuki Celerio est une petite citadine qui, par ses dimensions et son habitabilité, se situe au sommet du segment A. Chez Suzuki on n'hésite du reste pas à la présenter comme un modèle A+. Cette nouvelle Suzuki mesure 3,60 m de long, 1,60 m de large et 1,53 m de haut. Elle ne remplace donc pas seulement l'Alto, plus courte de 10 cm, mais également la Splash, plus longue de 17,5 cm. Le plus grand atout de la Celerio réside dans son espace intérieur, surtout à l'arrière, où 3 personnes peuvent prendre place (mais seulement à partir du deuxième niveau de finition GL). Quant au coffre, avec ses 254 litres, il est encore un peu plus vaste que celui de la Hyundai i10, qui était jusqu'à présent le plus généreux de la catégorie.

Ce qui change

Presque tout! Pour commencer, la Celerio repose sur une toute nouvelle plate-forme qui n'a rien à voir avec celle des actuelles Alto et Splash. La carrosserie et l'intérieur - qui manquent quelque peu d'inspiration - sont eux aussi inédits. Même l'usine qui produit la Celerio, en Thaïlande (à proximité de Bangkok), est toute nouvelle. Le moteur tricylindre d'1 litre de cylindrée (dont la désignation interne est K10B) est par contre une vieille connaissance, mais il a été remanié pour en diminuer le poids.

Comment roule-t-elle?

La Suzuki Celerio se comporte comme son look et son prix le laissent supposer, ni plus, ni moins. Le petit tricylindre de 68 ch/50 kW n'éprouve pas la moindre difficulté à conférer un certain dynamisme à cette légère Suzuki. La commande de boîte à 5 rapports se manipule facilement, malgré un levier à la consistance peut-être un peu trop caoutchouteuse, la remarque valant du reste aussi pour la direction et les pédales. Les suspensions se révèlent assez confortables, mais ont parfois un peu de peine à contenir les mouvements d'une carrosserie relativement haute dans les virages négociés un peu rapidement. Quant au train avant, il lui arrive de se désunir sur une inégalité isolée, ce qui nuit à la précision de trajectoire.

Budget/équipement

Le prix catalogue de la Celerio de base s'élève à 9999 euros, mais cette GA profite d'une remise de lancement de 1.500 euros, ce qui ramène temporairement son prix à 8.499 euros. La GL, un peu mieux équipée, est vendue 10.999 euros (pour le moment 9.499 euros), tandis que le haut de gamme GL, qui coûte 12.499 euros, s'affiche pour l'heure à 10.599 euros, la remise de lancement étant ici de pas moins de 1.900 euros! Dans un premier temps, la Celerio ne sera disponible qu'avec une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, mais dès le mois d'avril 2015, le client pourra aussi opter pour une boîte robotisée à 5 vitesses et simple embrayage, dont le prix n'est pas encore connu.

La concurrence

La concurrente directe de cette Suzuki Celerio est la Dacia Sandero, dont les prix démarrent à 7.990 euros (moteur 1.2 16V de 75 ch), sa sœur Logan à 4 portes étant encore 1.000 euros moins chère. Chez l'importateur belge de Suzuki, on parle aussi du trio franco-nippon Citroën C1/Peugeot 108/Toyota Aygo, des voitures plus compactes, mais aussi beaucoup moins spacieuses et dont le prix de base, en 5 portes, est supérieur à 10.000 euros.

Notre verdict

La Suzuki Celerio est une citadine spacieuse, qui bat des records pour ce qui concerne l'habitabilité arrière et la capacité du coffre. Elle se montre relativement confortable, qu'il s'agisse d'amortissement ou d'insonorisation, mais souffre de suspensions qui perdent vite le Nord si on accélère un tantinet la cadence. Les prix catalogue semblent un peu élevés, quoique les tarifs de lancement sont plutôt serrés.

Dans cet article : Suzuki, Suzuki Celerio

Les concurrentes