Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Lotus Evora

Première vraie nouvelle Lotus depuis l'Elise, l'Evora inaugure un nouveau châssis combinant quatre places assises et moteur central arrière. Pour partager les plaisirs, en somme...

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

L'Evora reçoit une mécanique «made by Toyota». Un 3.5 V6 en l'occurrence, construit tout en alliage et muni d'un double calage variable (dual VVT-i) à l'admission et à l'échappement. Il adopte ici un volant-moteur plus léger et une gestion spécifique qui lui permettent de revendiquer 276 ch à 6400 tr/min et 350 Nm à 4700 tr/min. Grande première pour lui, il est ici accouplé (via un embrayage renforcé) à une boîte manuelle à 6 rapports (toujours d'origine Toyota) pour laquelle les ingénieurs d'Hethel ont carrément développé deux pignonneries différentes. Donnée pour 1.382 kg à vide sur la balance, l'Evora s'éloigne quelque peu du célèbre précepte de Colin «Le poids, c'est l'ennemi de la performance!». Son architecture à moteur central lui permet néanmoins de garder une répartition des masses plutôt favorable.

Comme l'Elise, mais de manière moins radicale et avec davantage de raffinement, l'Evora est sans conteste l'un des rares coupés capable de transformer le moindre déplacement classique en session de pilotage intense. On saluera ici la première direction assistée montée de série sur une Lotus (exclusivement hydraulique, cela va sans dire!), qui ne perturbe quasiment pas les sensations rendues par le volant. Agilité et équilibre sont toujours les maître mots lorsqu'il s'agit d'évoquer le comportement dynamique de cette Lotus, tandis que la motricité, renforcée ici par la présence d'un différentiel à glissement limité de série, nous est elle aussi apparue sans faille.

Sur les routes étroites et tortueuses de la région de Glasgow, en Ecosse, cette Lotus nous a bluffés par son efficacité et, vraie première pour un modèle de la marque, par son relatif confort de marche.

Dans cet article : Lotus, Lotus Evora

Rédigé par le