Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Chevrolet Cruze SW

Parce qu'il tire profit d'un coffre plus généreux et d'aménagements soignés, le break s'annonce comme la variante la plus familiale de la Chevrolet Cruze.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le break reprend bien sûr la base technique des Cruze berline et hatchback (à hayon), mais il est plus long de respectivement 11 et 17 cm. Cet allongement - obtenu uniquement sur le porte-à-faux arrière - profite bien entendu au volume de chargement, mais pas dans des proportions aussi importantes qu'espéré. Certes, avec 500 l de volume utile, la Cruze égale les prestations d'une Astra SportTourer (500 l), dépasse celles d'une 308 SW (470 l) et approche même celles d'une Mégane Grandtour (524 l), mais ça ne suffit pas à inquiéter la plus finaude de la catégorie, la Skoda Octavia Combi, qui, bien que moins longue de 10 cm, fait grimper les enchères à 605 l. Toutefois, ce résultat n'a rien d'étonnant en soi : en esquissant une ligne de pavillon fluide mais tombante, les designers de Chevrolet n'ont manifestement pas pris le parti de privilégier l'espace utile.

L'habitacle est bien conçu, même si l'ergonomie n'est pas exempte de critiques (nombreux boutons), tandis que la finition se situe tout à fait dans les standards européens. Sur la route, la Cruze présente un comportement honnête. Certes, elle n'est pas la plus dynamique de sa catégorie, mais elle se présente comme l'une des plus confortables grâce à une insonorisation de bon aloi et une suspension bien amortie qui fait la part belle à la progressivité, même en charge.

Comme les autres modèles de la nouvelle gamme Chevrolet, la Cruze SW séduit à plus d'un titre. D'abord par son tarif (promis) comprimé, ensuite par ses nombreuses qualités intrinsèques qui font d'elle une voiture aussi pratique que confortable. Bref, voilà une offre polyvalente qui peut soutenir la comparaison avec bien des européennes.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1529 du 8 août 2012.

Dans cet article : Chevrolet, Chevrolet Cruze

Rédigé par le

Les concurrentes