Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi S7 Sportback

Dans la lignée Audi, chaque modèle étiqueté de la lettre «A» se voit un jour épinglé d'un «S». Un symbole de sportivité devenu une tradition à laquelle n'échappe pas la S7 Sportback.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Partons à la découverte de la S7. Son moteur, un 4.0 V8 à double turbocompresseur twinscroll, est emprunté à la S8. Hiérarchie oblige, il perd ici 100 ch et autant de Newton-mètres. La S7 tire néanmoins profit de cette castration électronique d'un point de vue de la consommation. Cette évolution vertueuse se complète d'efforts réalisés en amont sur le moteur : thermomanagement, stop&start, récupération d'énergie au freinage ou encore le cylinder on demand, qui transforme le V8 en un frugal V4 lorsque les conditions sont requises (température du moteur supérieure à 30°C, à partir du 3e rapport de boîte, entre 960 et 3500 tr/min et de 160 à 250 Nm sur la courbe de couple).

Si la S7 Sportback joue la carte du luxe et du confort, elle n'en demeure pas moins une véritable routière affûtée, capable d'avaler les kilomètres sur les départementales vallonnées de l'arrière-pays munichois avec autant d'aisance qu'elle vogue à pleine vitesse sur les Autobahnen qui quadrillent le Land de Bavière. Le différentiel arrière actif optionnel se révèle être un atout pour enrouler les courbes à haute vitesse, en créant un moment de lacet plus ou moins important en vue de limiter les phases de sous- ou de survirage. Dans ces conditions, le V8 pousse de tous ses pistons plus souvent qu'il ne se meut sur 4 pattes.

La chasse au CO2 et la volonté de respecter une certaine hiérarchie ont eu raison de 100 ch de la part du V8 repris de la S8. Mais la S7 gagne une boîte S-tronic plus réactive pour jouer la carte du dynamisme, un trait de caractère renforcé par la qualité de la transmission quattro, dotée du différentiel arrière actif. Le registre est donc différent, mais pas moins plaisant pour autant.

Dans cet article : , , Audi, Audi A7

Rédigé par le

Les concurrentes