Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Smart ForTwo Cabrio : A ciel ouvert

12 s pour décapoter: autant dire qu’on en profite à la moindre occasion.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Quel bonheur que d’arpenter les artères de la capitale au volant de cette puce des villes, son terrain de jeu favori, où elle excelle par sa maniabilité et sa compacité! Un plaisir que l’on partage à ciel ouvert sans trop de turbulences et en 12 s seulement. Autant dire que l’on décapote à la moindre occasion. De là à déposer les montants de toit latéraux pour passer de la toile coulissante au véritable cabriolet, il y a un pas. Le dispositif est bien conçu, mais nécessite un peu de manipulation. Rares sont ceux qui se donneront cette peine pour quelques kilomètres en ville. Il ne faudra d’ailleurs pas trop en sortir si l’on choisit le 1.0 atmosphérique de 71 ch, un peu faible en reprise, ou pour se lancer sur l’autoroute. On lui préférera le 900 cm3 turbo de 90 ch, qui confère à la Smart plus de rondeur (mais est aussi 1.000 € plus cher!). Tous deux sont parfaitement secondés par la boîte robotisée à deux embrayages Twinamic, dont les qualités de fonctionnement nous font oublier la lenteur et les ruptures de couple de sa devancière. C’est d’autant plus heureux que le Cabrio Smart n’a pas droit à la boîte manuelle 5 du Coupé. On apprécie également les progrès réalisés en comportement routier, même si l’on est encore loin de la regrettée Toyota iQ.

  • Maniable et facile à garer
  • (Dé)capotée en 12 s seulement
  • Accord moteur/boîte agréable
  • Facture pouvant très vite grimper
  • Comportement manquant de rigueur
  • Bruit d'air à haute vitesse

Dans cet article : Smart, Smart Fortwo

Rédigé par le