Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Lexus LS 500h (2021) - un lifting incognito

On dit d'elle qu'elle est l'une des meilleures berlines au monde, mais on voit rarement la Lexus LS 500h hybride sur nos routes. Et cela ne changera pas après ce lifting.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Quelle que soit la réussite de Lexus depuis de nombreuses années dans d'autres parties du monde, avec l'Amérique du Nord en tête, la grande percée en Europe ne s'est pas encore produite. Pire encore, il semble que la part de marché déjà faible diminue au lieu de croître, notamment en Belgique. La LS n'a pas non plus encore percé sur le marché. Bien sûr, cela n'a pas aidé que Lexus n'ait jamais voulu proposer cette limousine avec un moteur Diesel, contrairement à la concurrence allemande. Et le fait qu'il n'existe toujours pas de version hybride rechargeable n'aide pas.

Cela ne s'est pas produit non plus avec la récente mise à niveau de la Lexus LS 500h. La lettre "h" derrière le chiffre correspond toujours à une propulsion hybride de type auto-rechargeable, mais elle ne permet pas d'atteindre les valeurs de consommation et de C02 extrêmement basses qu'Audi, BMW et bientôt Mercedes peuvent présenter pour leurs berlines de pointe. Les priorités de cette LS sont ailleurs qu'en Belgique, en Allemagne ou en France, ce qui ne nous a bien sûr pas empêchés de prendre le volant de la Lexus LS.

Nous n'avons pas eu de réel problème pour faire un choix, car la gamme Lexus LS ne comporte qu'une seule... variante. La 500h, qui dispose toujours d'un V6 de 3,5 litres avec assistance électrique et d'une boîte automatique originale à dix rapports. Le moteur à essence développe 299 ch et la puissance totale du système est de 359 ch. Il existe un choix de transmission (arrière) et de transmission intégrale, avec des valeurs d'émissions de CO2 WLTP de 177 et 211 g/km respectivement. C'est correct pour une limousine de cette taille, mais pour une voiture hybride, ce sont bien sûr des chiffres élevés. C'est précisément parce que la LS 500h n'a qu'une petite batterie qu'elle ne peut pas être rechargée sur le secteur et que l'autonomie 100 % électrique n'a pratiquement aucune signification.

Test 2021 Lexus LS 500h facelift - Review AutoGids

Conduite

Le constructeur affirme avoir examiné à peu près tous les détails pour moderniser la voiture, trois ans après son lancement. Il n'a pas entraîné de changements esthétiques majeurs. Il y a, bien sûr, les habituels nouveaux pare-chocs et blocs optiques, surtout à l'avant qui est un peu plus tendu. Mais la silhouette de coupé n'a pas changé, pas plus que l'énorme calandre (malheureusement ?). La Lexus LS 500h a toujours l'air un peu... plus petite qu'elle ne l'est réellement, son apparence dépend aussi fortement de la couleur de la peinture. Nous n'opterions certainement pas pour un gris foncé.

Cependant, les ingénieurs ont travaillé plus dur que les designers cette fois-ci, la suspension adaptative a subi pas mal de changements. Rien de fondamental, mais beaucoup de détails peuvent faire la différence. À notre avis, des efforts ont été faits pour augmenter le confort, par exemple en supprimant davantage les vibrations et le bruit. La progression est clairement là, la Lexus LS joue à nouveau le jeu à un niveau légèrement supérieur.

De la première rencontre à la fin de 2017, par exemple, nous nous souvenons d'un rugissement de moteur plutôt rauque et pas vraiment approprié pour une telle voiture lorsque vous accélérez fermement, ce problème semble vraiment avoir été résolu. Cela est principalement dû à une chaîne cinématique hybride plus efficace, qui fait travailler le moteur à combustion un peu moins fort et contribue donc à réduire à la fois le bruit et la consommation de carburant. Mission accomplie, certaines de nos plus grandes critiques à l'égard de la Lexus LS 500h ont trouvé une réponse.

La voiture dispose également de meilleurs sièges, là encore dans un souci de confort accru. Mais la plus grande amélioration à l'intérieur est que le nouvel écran d'infodivertissement de 12,3 pouces est désormais tactile, de sorte que le pavé tactile toujours présent et vraiment maladroit en bas n'est plus nécessaire. La finition est exempte de critiques et les matériaux sont vraiment de qualité, mais la concurrence allemande de 2021 offre plus de spectacle visuel et en même temps un peu plus de facilité d'utilisation. Si vous devez être du côté droit de l'écran tactile, vous aurez besoin d'un bras (littéralement) long. Il en va de même ici : choisissez de préférence des couleurs plus gaies que le gris. A moins que vous n'aimiez être un peu sobre, bien sûr. L'ensemble des systèmes d'aide à la conduite a déjà été élargi ; la voiture évolue encore vers la conduite et le stationnement autonomes. Cependant, la première n'est pas encore très utile en pratique, tant que la législation reste stricte et que la technologie ne parvient pas encore à estimer correctement chaque situation de trafic.

Test 2021 Lexus LS 500h facelift - Review AutoGids

Verdict

La Lexus LS 500h a subi une série d'améliorations, mais on n'a pas l'impression que le constructeur a encore l'ambition de se mesurer réellement à ses rivaux allemands - sur le papier - comparables dans leur jardin. Dans de nombreux domaines, elle tient le coup, mais l'autonomie limitée et le système d'infodivertissement, avec son étrange pavé tactile, lui rendent la tâche encore plus difficile.

Aux États-Unis, cette Lexus LS suit facilement le courant, mais pour le public européen plus critique, les ceintures pourraient être un peu plus longues. Avec un prix de départ d'un peu moins de 100 000 euros pour la version de base RWD, la LS 500h est un peu moins chère que ses concurrentes directes. Cependant, pour la version F Sport, légèrement plus sportive et au look plus agressif, avec quatre roues motrices de série, il faut compter 112 650 euros...

Dans cet article : Lexus, Lexus LS

Facebook: @alain.devos.18 / Twitter: @devos_alain / Instagram: @adevos12

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Essais

Nos essais

Stocks Lexus

Voitures neuves de stock lexus

Occasions Lexus

Les voitures d'occasion lexus

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche