Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Range Rover SVAutobiography Dynamic

Rédigé par le

Prix de base en savoir plus
169.700 €
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le SVAutobiography, haut de gamme Range Rover, se décline désormais en deux versions. Au modèle à empattement long, orienté confort, s'ajoute à présent une variante plus sportive à empattement normal, qui répond au nom de Dynamic.

Le concept

L'actuel Range Rover est commercialisé depuis 2013 et demeure le vaisseau-amiral de la marque anglaise, connue pour les aptitudes tout-terrain affirmées de ses produits. Un Range Rover est un véhicule aussi à l'aise devant le perron d'un palais (royal…) qu'en pleine nature.  Cela étant, les SUV on le vent en poupe, on le sait, y compris dans les catégories les plus prestigieuses. Peu désireux d'être absent de ce marché lucratif, Jaguar Land Rover mise sur sa division SVO (Special Vehicle Operations), qui est un peu l'équivalent de M chez BMW et d'AMG chez Mercedes.

  • Style
  • Performances
  • Confort général
  • Prix élevé
  • Suspension plus ferme
  • Consommation

Ce qui est nouveau

Jusqu'à présent, seul le Range Rover a empattement long avait bénéficié des bons soins de SVO: le Range SVAutobiography était (et reste…) disponible avec toutes les motorisations. Ce modèle s'adresse surtout à celles et ceux qui peuvent/veulent s'offrir les services d'un chauffeur. D'où une habitabilité arrière royale et une suspension qui privilégie clairement le confort. Même chose pour l'habitacle qui bénéficie d'un traitement particulièrement luxueux. Mais chez Range Rover on était conscient que même parmi celles et ceux qui préfèrent conduire que se faire conduire, il existe des client(e)s qui veulent ce qu'il y a de mieux en terme de luxe et de raffinement, mais désirent un comportement plus dynamique que celui du Range à empattement majoré. Pour ces gens-là, il y a à présent le Range Rover SVAutobiography Dynamic, reconnaissable à de légères retouches extérieures (et un kit sport "expressif" qui sera bientôt disponible en option…) ainsi qu'à son intérieur super luxueux, mais au style plus sportif. Au plan mécanique, c'est le V8 à compresseur de 5 litres et 550 ch qui officie sous le capot. Et côté châssis, la suspension a elle aussi été revue et corrigée eu égard à la nouvelle vocation de la voiture.

Comment roule-t-il ?

C'est sur autoroute et, surtout, sur ces charmantes petites routes de la campagne anglaise, que nous avons pu prendre la mesure de cette nouveauté. Notre voiture d'essai ayant le volant du mauvais côté, il va de soi que la prudence était de mise. Côté puissance et couple (680 Nm), il y a largement de quoi faire. Résultat, ce vaisseau de quelque 2,5 tonnes (malgré la présence d'une structure en alu) accélère de 0 à 100 km/h en à peine plus de 5 secondes. Par rapport à la version "normale", ce Dynamic se montre plus alerte, mais ses suspensions plus fermes digèrent moins bien les inégalités. La direction se montre en revanche plus agréable parce que plus directe. Si les sièges offrent un excellent soutien du corps, ils sont, eux aussi, plus fermes que dans le SVAutobiography à empattement long. L'habitabilité arrière s'avère aussi moins généreuse, avec un espace aux jambes plus réduit mais qui demeure plus que correct. Quant au V8 à compresseur, c'est un bijou. La sonorité mécanique est un ravissement, bien qu'elle soit moins marquée que celle d'un Range Rover Sport SVR. Cela se paie hélas à la pompe, avec un appétit qui, selon l'enthousiasme du conducteur, oscille entre 12 et 20 l/100 km, ou même davantage.

Prix-équipement

Vu leurs spécificités techniques, les Range Rover SVAutobiography ont droit à un traitement spécial au sein de la division SVO, ce qui se paie. C'est ainsi qu'un SVAutobiography Dynamic standard s'affiche à 32.000 euros de plus qu'un Autobiography standard (169.700 contre 137.800 euros). Et encore sans être passé chez par le programme "Bespoke" (lui aussi mis en œuvre par SVO) et ses innombrables possibilités d'équipements et de garnissages spéciaux. On s'adresse donc ici, à l'évidence, à un autre public pour qui le prix est secondaire mais veut rouler dans une voiture personnalisée exactement selon ses souhaits.

La concurrence

Jusqu'il y a peu les Range Rover occupaient une position unique dans le segment des SUV de luxe, ce qui a fini par donner des idées à la concurrence. BMW a réagi avec les versions M de son X5 (et, bientôt, de son X7), Audi commercialise le SQ7 mais pense également à un Q9, alors que Mercedes, avec les variantes AMG de ses gros SUV, vise la même clientèle. Chez Porsche on verra bientôt débarquer un Cayenne encore plus sportif et/ou luxueux. Et du côté des super SUV, il ne faudrait pas oublier le Bentley Bentayga et le futur Rolls-Royce Cullinan. Aussi s'est-on dit, chez Land Rover, qu'il était grand temps de réagir, ce qui a été fait en offrant un traitement SVO aux modèles les plus huppés. Et ici, tout ou presque est possible, la seule limite étant l'imagination (et le compte en banque) des clients les plus exigeants!

Notre verdict

Ce SVAutobiography Dynamic vient opportunément coiffer la gamme Range Rover par le haut. Il se destine à ceux qui aiment conduire eux-mêmes et veulent un Range plus dynamique. L'objectif est atteint, mais il faut pour cela renoncer au confort ouaté des autres Range Rover et le passage chez Special Vehicle Operations fait mal au portefeuille. Reste que si l'on accepte cette quête du toujours plus, du toujours plus performant, et du toujours plus spécial, l'existence du plus sportif des Range Rover apparaît justifiée.

Dans cet article : Land Rover, Land Rover Range Rover

Les concurrentes