Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

Ma nouvelle voiture au meilleur prix. Découvrez toutes les remises du moment sur Autopromos.

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Infiniti Q50 2.2d

Parce qu'une berline ne peut véritablement faire carrière en Europe que si elle dispose d'un bon moteur Diesel, Infiniti équipe sa Q50 d'un 2.2d... allemand! Le résultat est-il convaincant?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 0.00/20

Sommaire :

En dépit de ses mensurations généreuses - 4,8 m en longueur pour 1,82 m en largeur -, la Q50 reste un modèle d'entrée de gamme chez Infiniti... en attendant l'arrivée imminente de la Q30, un modèle compact, traction, qui sera produit à Sunderland (Grande-Bretagne) et qui aura pour mission de rivaliser avec les A3, Série 1 et Classe A. Bref. À l'opposé du SUV QX50 (anciennement EX) et de tous les autres modèles aujourd'hui produits par la marque, elle est la seule à pouvoir s'affranchir du V6 et à accueillir un «petit» Diesel sous son capot. En l'occurrence, il s'agit d'un 4-cylindres en ligne conçu et fabriqué par... Mercedes! On parle plus précisément ici du 2.2 (nom de code OM651) dans sa version à turbo unique, un moteur toujours très largement répandu sur les châssis du constructeur à l'étoile, à la différence près qu'Infiniti n'a droit qu'à la version Euro 5 (donc pas aux évolutions BlueTEC lui permettant d'accéder à la norme Euro 6). Cela reste évidemment de bonne guerre, on voyait mal l'Allemand fournir la toute dernière version de son 2.2 à un concurrent potentiel... Qu'à cela ne tienne, l'opération apparaît déjà profitable pour Infiniti, ne serait-ce que pour son image. Pour le reste, la Q50 2.2d reste une propulsion, posée sur un essieu multibras à l'arrière et à double triangulation à l'avant. Enfin, si elle n'est pas systématiquement reprise sur toutes les versions Diesel de la Q50, la direction steer-by-wire, sans vraie liaison mécanique entre le volant et les roues donc, reste une innovation technologique marquante du modèle, qu'on abordera plus en détail au chapitre «Châssis».

Dans cet article : Infiniti, Infiniti Q50

Les concurrentes