Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Jeep Grand Cherokee 3.0 CRD Overland

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Essayé il y a 2 ans en version fiscale - le 190 ch qui, du reste, est toujours proposé - avec la vieille boîte automatique Mercedes à 5 rapports, le Grand Cherokee 3.0 CRD rend ici 250 ch, mais, ce qui est plus nouveau, désormais parfaitement secondés par une boîte automatique ZF à 8 rapports. Les performances marquent un saut pour le moins palpable : le kilomètre DA est dorénavant avalé en 29,4 s, soit 3,4 s plus vite! De quoi rehausser grandement l'agrément général.

  • Tenue de route

    Grâce à ce meilleur binôme moteur/boîte, le Grand Cherokee 3.0 CRD nous fait mieux apprécier sa suspension à air - dont sont équipées les exécutions Overland et Summit - tant lorsqu'il s'agit du contrôle d'assiette sur la route qu'en tout terrain, où la variation de la hauteur de caisse apporte un plus indéniable. Les programmes de conduite ont bien sûr été adaptés aux démultiplications de la nouvelle boîte automatique, laquelle intègre désormais le mode Sport.

  • Sécurité

    L'avertissement de risque de collision, l'«atténuateur de crash» et le régulateur de distance se complètent d'une fonction de freinage active dans les cas limites. Grâce au changement de boîte pour une ZF plus évoluée, la gestion de la traction Selec-Terrain reçoit, en combinaison avec le pack Off-Road, une nouvelle fonction Selec-Speed Control qui permet au conducteur de choisir, à l'aide des palettes au volant, sa vitesse de progression en TT.

  • Confort

    À elle seule, et toujours par référence au modèle précédent en version 190 ch monté sur une démultiplication de pont (trop) longue, la boîte ZF à 8 rapports rehausse l'agrément de conduite, mais aussi le confort de roulage. Les passages de rapports sont plus imperceptibles, donc incomparablement moins ponctués par les sauts de régime sonores du V6 Diesel. Les exécutions Overland et Summit disposent de renforçateurs de bien-être (volant chauffant...).

  • Sens pratique

    Ce premier restylage du Grand Cherokee sorti en 2011 se limite aux optiques - à la signature lumineuse redéfinie via des diodes diurnes très identitaires - et à des petites retouches (partie haute de la calandre rabaissée et bas-bouclier rehaussé) visant à lui donner un aspect plus haut de gamme. Les autres aspects pratiques demeurent inchangés et sont sa marque de fabrique: un hayon «lentement» motorisé à lunette ouvrante et dossiers arrière rabattables à plat.

  • Budget

    Près de 6%, c'est, à exécution équivalente, l'augmentation de prix du Grand Cherokee CRD. À la rigueur, ce bond tarifaire s'explique par le coût de la boîte ZF et l'effort de finition; bien que certains détails laissent encore à désirer, telles les «incrustes» beiges. Pourquoi Fiat Group Automobiles Belgium s'échine-t-il à faire payer plus cher le 250 ch que le 190 ch, alors qu'il s'agit d'un changement de mapping du moteur, la voiture ayant la même valeur intrinsèque ?

Jeep Grand Cherokee 3.0 CRD Overland
Conclusion / Jeep Grand Cherokee 3.0 CRD Overland

Jusqu'ici, on achetait un Grand Cherokee parce qu'on aime la marque, son histoire, sa philosophie, ses modèles très typés et plein de caractère. Pour rouler aussi dans un SUV différent, moins prétentieux. Mais il faut bien avouer que cette adhésion nous faisait fermer les yeux sur une finition parfois lacunaire et des retards techniques qu'on n'aurait jamais laissé passer s'il s'était agi d'une marque japonaise. Aujourd'hui, il est complètement «raccord» avec son époque et ne nous incite plus à passer l'éponge que pour des petits détails de choix de matériaux malheureux. Ou sur la facture à payer, qui n'est pas si lourde qu'elle ne paraît, puisque les options sont rares et le décompte de la valeur des équipements de série le rend 20% moins cher que ses rivaux européens.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes