Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Coin de la rédaction / 3 questions à Kotaro Yamamoto : Honda Technical Advisor

Ingénieur consultant pour Honda (Technical Adviser), Kotaro Yamamoto a participé au développement du HR-V e:HEV. Nous avons pu discuter de sa vision de l’automobile actuelle et future.

Le Moniteur Automobile (MA) : Honda a développé une solution hybride innovante avec la Jazz et le HR-V, et bientôt avec la Civic. Quels sont les développements possibles, même pour les voitures électriques ?

Kotaro Yamamoto (KY) : La technologie développée pour les systèmes hybrides est entièrement transférable et utile pour les voitures électriques en général (VE à batterie ou VE à pile à combustible). En termes de matériel, les composants électriques mis en œuvre sont fondamentalement les mêmes (moteur électrique, batterie, unité de contrôle, etc.). Toutefois, les motivations génériques qui sous-tendent la conception (poids, taille, optimisation des coûts) sont également communes aux différents systèmes de propulsion. En termes de logiciels et de technologies de contrôle, tous les systèmes électrifiés partagent souvent les mêmes ressources et la même architecture en ce qui concerne la gestion de l’énergie, le contrôle de la tension et du courant, le contrôle de la stratégie de récupération, etc. Il en va de même pour la cybersécurité.

MA : Pensez-vous que l’avenir proche de la voiture sera électrique ? Ou y a-t-il encore de l’espoir pour un mix énergétique avec des hybrides, de l’hydrogène et des carburants synthétiques ?

KY : L’avenir lointain sera certainement électrique, car la neutralité carbone ne pourra pas être atteinte avec les moteurs à combustion qui existeront encore à long terme. La technologie hybride est certainement une mesure très efficace pour réduire les émissions de CO2 avec des restrictions minimales pour le consommateur final. Ceci est très important pour la pénétration du marché afin d’être efficace, surtout si l’on considère le bilan carbone du puits à la roue. Le carburant neutre en carbone est une autre option pour maintenir en vie certains des moteurs à combustion parmi les plus intéressants. Toute la faisabilité technologique dépendra aussi beaucoup de la région avec les différentes infrastructures en place ou celles qui y seront favorisées. Le sommet à atteindre est le même pour tous, mais il existe de nombreux chemins différents pour y parvenir. Chaque fabricant, chaque région et chaque client a ses propres préférences et son propre domaine d’expertise. Je pense donc que nous verrons de nombreuses approches différentes pour atteindre l’objectif final.

MA : En tant qu’ingénieur, quels critères utilisez-vous pour définir une voiture réussie ? S’agit-il plutôt de l’aspect technologique ou bien de l’aspect émotionnel ?

KY : Bien sûr, pour qu’une voiture soit bien faite, la fonctionnalité de base conduite-direction-freinage doit être réalisée de manière parfaite. En plus des systèmes de sécurité, la réduction des risques pour le consommateur est un aspect très important. Le système doit être sûr, mais les consommateurs doivent également se sentir en confiance lorsqu’ils l’utilisent. Il va sans dire que le look doit également être attrayant. Le plaisir de conduire est un aspect émotionnel important, mais cela pourrait changer peu à peu dans une autre direction. Je suis convaincu que le facteur émotionnel d’une voiture demeurera, mais qu’il subira une transition vers une utilisation différente du temps, tout en appréciant la mobilité elle-même. Pour moi, qui suis ingénieur en développement depuis plus de 30 ans et qui ai été pilote de course amateur par le passé, conduire et contrôler activement une voiture reste un pur plaisir et une source d’excitation. Mais les occasions où cela est possible se font de plus en plus rares. Dès lors, je pense que les gens vont commencer à chercher d’autres choses à apprécier lorsqu’ils sont dans une voiture ou dans un objet mobile. Ce sera peut-être comme pour les appareils photo. Dans le passé, il s’agissait de gérer des compétences pour prendre une bonne photo. Aujourd’hui, l’appareil photo fait tout par lui-même et permet de prendre des photos parfaites contrôlées par ordinateur. Nous avons donc trouvé notre passion non pas dans le processus de prise de vue, mais dans le fait de partager les photos aussi vite que possible avec d’autres personnes pour recevoir leurs réactions. La joie de faire des photos s’est déplacée vers la création d’une interaction sociale à l’aide de ces photos. Peut-être que la conduite d’une voiture pourrait évoluer de la même manière, mais elle restera certainement émotionnelle. La clé est de trouver exactement cette nouvelle valeur pour créer des émotions comme le faisaient les moteurs à combustion dans le passé.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.