Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Anciens salons auto / Salon auto de Bruxelles 2009

Le prix d'entrée du salon 2009 sera au rabais. Même si le Heysel est complet, la FEBIAC préfère baisser le ticket d'accès pour attirer le grand public. Une édition utilitaires en pleine crise.

Sommaire :

La crise est là, brutale. Elle est même annoncée comme profonde. Après un début d'année en fanfare, cette année battra les records de vente. Toutefois, 2008 termine au point mort avec une baisse des ventes en Belgique, mais aussi dans toute l'Europe, parfois dans des proportions dantesques. Le 87e salon s'annonce donc crucial pour les constructeurs car il est avant tout commercial. À Bruxelles, on ne vient pas uniquement pour voir les dernières nouveautés et des concepts, mais aussi pour profiter des meilleures offres et pour comparer.

Le salon des véhicules utilitaires légers et véhicules de loisirs et motos ouvrira ses portes du 17 au 25 janvier, de 10 h à 18 h 30. Nocturne le 19 janvier jusque 22 heures. Signe de période difficile, le ticket à la caisse baisse. Au lieu des 12,50 euros, le visiteur ne devra sortir qu'un billet de 10 euros (6,25 euros pour les 6-12 ans). C'est même moins cher encore sur Internet, en imprimant son ticket à domicile : 9 euros maximum. Mais il y a mieux encore : l'entrée gratuite pour la nocturne qui sera offerte avec le Moniteur automobile du 9 janvier. Notons aussi que le salon poids lourds Truck & Transport réservé aux professionnels est ouvert du 17 au 20 janvier.

Les marques de prestige comme Aston Martin, Bentley, Ferrari, Infiniti, Lamborghini, Lexus, Maserati, Porsche ou Rolls-Royce sont absentes en raison du règlement du « petite salon ». Mais six autres marques, plus inattendues, font l'impasse : Alfa Romeo, Cadillac, Hummer, Jaguar, Lancia et Subaru ne seront pas là non plus.

Le visiteur régulier sera surpris de voir que de nombreux stands auront déménagé. Mercedes quitte le Palais 10 et Ford le Palais 2. Les motos retrouvent les Palais 1 et 3. On y verra logiquement beaucoup de breaks, fourgonnettes, monovolumes, 4x4 et de cabriolets. En vertu des nouvelles règles, il faut 75 % d'utilitaires ou de breaks minimum sur le stand. Mais certaines berlines seront exposées à conditions d'être en « première belge ». Certains importateurs joueront d'ailleurs sur cette ambiguïté du règlement pour y présenter l'ensemble de leur gamme.

Une piste d'essai 4x4 sera installée devant le Palais 11. Elle sera réservée aux modèles Euro 4 ou Euro 5 équipés d'un filtre à particules. De plus, la piste sera dédoublée avec un parcours simplifié pour laisser une chance aux SUV.

L'accent sera évidemment mis sur les dernières évolutions visant à atteindre les normes antipollution Euro 5 obligatoires dès septembre. On y verra aussi les dernières idées des constructeurs en termes d'ergonomie, design et sécurité. La FEBIAC (Fédération belge de l'industrie automobile et du cycle) espère atteindre les 300.000 visiteurs.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.