Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / SsangYong Rexton e-XDi 220D : Polyvalent

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    L’automatique donne droit à deux essieux à suspension indépendante. Le manuel est resté fidèle au pont rigide… Pas un SUV de sport, mais un tout terrain serein et bien plus capable en hors-piste que les snobinards qui n’ont de 4x4 que le nom. Sans oublier que notre version Diesel 4WD Automatique est capable de tracter une remorque freinée de 3.500 kg, alors que Diesel manuel et/ou 2WD se limite à 2.700 kg et les versions à essence à 2.300 kg!

  • Sécurité

    Pas de trace de Rexton dans l’historique des crash-tests de l’Euro-NCAP, ni du reste de l’ANCAP (Australasia-NCAP)… Le nouveau châssis en acier allégé haute résistance a reçu les zones fusibles destinées à absorber l’énergie d’une collision. Les airbags ne manquent pas: 2 frontaux, 2 latéraux avant et 2 rideaux sur toute la longueur du véhicule, dès l’exécution Crystal, plus 2 latéraux arrière et 1 pour les genoux du conducteur sur Quartz et Sapphire.

  • Confort

    Charnue et dotée d’un accoudoir central, la banquette arrière nous promet le confort d’un SUV de luxe; c’est compter sans le plancher relevé (pas de cave à pieds) typique de l’architecture du 4x4 à carrosserie posée sur un châssis-poutre séparé. On y est assis les genoux trop haut pour supporter les voyages d’une journée. A l’avant, les sièges procurent le maintien des selleries haut de gamme. Le Diesel reste très discret dans sa plage usuelle (1400-3200 tr/min).

  • Sens pratique

    Les contours ciselés et somme toute assez urbains du Rexton ne nous trompent pas longtemps sur son gabarit de gros 4x4 déjà encombrant en ville: si une Lxlxh de 4,85x1,96x1,83 m se gare souvent au chausse-pied, le volume intérieur est remarquable en garde au toit, largeur aux coudes, espace aux jambes à l’arrière, sans oublier le coffre, gigantesque tant en 5 qu’en 7 places. Les espaces de rangement ne manquent pas et s’avèrent tous utilisables.

  • La connectivité

    Bien pratique, la prise 220 V en bout de console centrale est prévue de série dès l’exécution de base Crystal. Idem pour la connectivité embarquée avec Apple CarPlay et Google Android Auto. Ce premier niveau d’équipement comprend un écran tactile de 8” (avec radio/MP3), les prises USB et HDMI ainsi que la fonction Bluetooth. Le système Satnav Tom-Tom avec écran de 9,2” est en option sur Crystal, de série sur Quartz et Sapphire.

  • Budget

    Plus encore que se mesurer à d’hypothétiques marques concurrentes, SsangYong mise sur un Rexton capable de stimuler durablement les ventes mondiales du 3e constructeur coréen. Tout à la fois fort bien équipé et bien construit (en robustesse et en raffinement), le «haut de gamme» SsangYong n’est plus un produit discount comme avant, mais avance un rapport prix/équipement imbattable, sans que la qualité ne soit mise de côté!

SsangYong Rexton e-XDi 220D : Polyvalent
Conclusion / SsangYong Rexton e-XDi 220D : Polyvalent

Jusqu’ici, SsangYong, 3e constructeur coréen, supportait mal la comparaison avec ses rivaux, Hyundai et Kia. Ces deux-là peuvent désormais se faire du mouron. Du moins dans la sphère du SUV, du crossover, 4x2 et 4x4, la seule que SsangYong pratique et où, fort d’un Rexton MkII transfiguré, il marque un saut de géant en matière de qualité globale. Il s’agit d’un vrai 4x4 à l’ancienne qui aurait subi la mue d’un SUV moderne enduit d’une couche de luxe et de raffinement crédibles, que l’on apprécie vraiment en conduite coulée sur les asphaltes lisses sans qu’il renâcle en off-road, où le Rexton progressera lentement mais sûrement, en démultipliant l’effort comme un tout terrain de la vieille école, la seule qui soit véritable. Au bilan, c’est une proposition unique sur le marché du SUV, sans vraie concurrence. Le Rexton s’adresse aux gens qui veulent tracter du lourd en empruntant les chemins creux sans rien envier aux SUV snobinards, sinon le comportement agile d’une voiture de ville ou de sport, finalement contre nature dès lors que l’on parle d’aborder des terrains escarpés à peine carrossables ou d’atteler une remorque de 3,5 tonnes. Et puis il pratique une politique de prix et de garantie qui devrait lui faire de nombreux amis!

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le