Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SALON AUTO BRUXELLES 2020

Retrouvez les conditions SALON et le meilleur du SALON de L' AUTO !

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mazda 2 1.5 90 A

Comme sa devancière, la Mazda 2 à essence est également disponible avec une boîte de vitesses automatique. Et il s’agit même d’une toute nouvelle, à 6 et non plus 5 rapports!

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Une boîte automatique classique dans une petite polyvalente, c’est, à l’instar d’une transmission à variation continue (CVT), un choix typiquement asiatique. Les modèles européens concurrents qui sont disponibles avec ce genre de transmission recourent, à quelques rares exceptions près, à une boîte robotisée, qu’elle soit à simple ou double embrayage. 

Alors que chez les constructeurs japonais Mitsubishi, Nissan et Toyota, les Space Star, Micra et Yaris peuvent recevoir une boîte à transmission continue CVT, Mazda s’en tient (comme Suzuki pour la Swift) à un convertisseur de couple traditionnel. Ce choix se retrouve aussi chez les Coréens (Hyundai i20 et Kia Rio). La précédente Mazda 2 pouvait être équipée d’une boîte automatique à 5 rapports (un peu moins de 7% des ventes totales du modèle), mais la nouvelle 2 a droit à une toute nouvelle boîte qui compte désormais 6 rapports et n’est disponible qu’avec le 1.5 à essence de 90 ch.

  • Habitabilité et coffre préservés
  • Confort haut standing et capacités en 4x4
  • Luxe opulent, filtrage et amortissement
  • Insonorisation
  • Réellement plus sobre, CO2 assez faible
  • Performances, couple du groupe propulseur
  • Conso normalisée par rapport au TDV6
  • Gain en perfs seulement en conduite sport
  • Démarreur bruyant (stop&start)
  • Boîte automatique en sortie de virage
  • Aussi cher que le V8 à essence
  • Peu d’avantage fiscal

Dans cet article : Mazda, Mazda Mazda2

Rédigé par le

Les concurrentes