Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Ford Fiesta 1.0 Ecoboost mHEV 125 (2022)

Rédigé par Xavier Daffe le

Sans en donner l’air, la Fiesta évolue constamment par petites touches pour défendre sa place dans un segment B très porteur, même s’il commence à être déserté par certains, faute de marges suffisantes. Mais, apparemment, Ford y croit toujours…

Sommaire :

Concept

La Fiesta est une vieille connaissance dans le segment des citadines assez polyvalentes. Ses évolutions de style assez minimes font qu’on a l’impression de l’avoir toujours connue: comme la Polo par exemple, elle n’a jamais en effet adopté une rupture de style «clivante» comme l’a fait Peugeot en passant de la 207 à la 208. Pour cette nouvelle génération 2022, c’est encore le cas puisque les proportions n’évoluent pas et que les évolutions apparaissent pour le moins mineures. Tout au plus note-t-on une nouvelle calandre (spécifique à chaque ligne d’équipement) qui arbore en son centre, comme la nouvelle Focus, le célèbre logo de la marque, des feux avant (d’office à LED) et arrière redessinés, une gamme de teintes extérieures étendue, de nouvelles jantes…

C’est surtout à l’intérieur que l’on trouve le plus de changements, à commencer par l’adoption d’un combiné d’instruments numérique TFT de 12,3 pouces paramétrable, complété d’un écran tactile de 8 pouces au sommet de la console centrale, qui commande le système d’infodivertissement SYNC3. La panoplie d’aides à la conduite est largement revue à la hausse. Citons en vrac le Wrong Way Alert, l’Active Park Assist, le Rear Occupant Alert ou encore la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto.

Conduite

Toujours disponible en 3 portes (ce qui devient rare) et en 5 portes, voire éventuellement en finition «crossover» Active, la gamme Fiesta ne compte plus que des moteurs à essence, la plupart micro-hybridés 48 V. Seul le 1.1 de 75 ch en reste privé. Le 1.0 EcoBoost existe en version 100 ou 125 ch, éventuellement associé à une boîte automatique Powershit (double embrayage) à 7 rapports. Le 1.5 EcoBoost de 200 ch de la ST reste au programme. Ouf!

Nous avons pu conduire une version 125 ch à boîte manuelle. Outre le fait que les évolutions intérieures apportent un plus en matière de qualité perçue, on se réjouit de toujours bénéficier d’un châssis qui figure parmi les meilleurs du segment. Voire comme le meilleur. Selon nous, aucune concurrente n’affiche le même équilibre entre confort et dynamisme routier, agrément de conduite et douceur de vie à bord. La seule chose qui trahisse son âge étant la largeur aux épaules fort réduite par rapport à ce qui se pratique ailleurs actuellement.

Verdict

Par petites touches presque invisibles, la Fiesta continue d’évoluer pour se maintenir à flot sans jamais se départir de ce qui fait sa force: un châssis et donc un agrément de conduite de référence tout en gardant un positionnement tarifaire concurrentiel. What else?

  • Châssis, agrément de conduite de référence
  • Une habitabilité qui trahit son âge…

Dans cet article : Ford, Ford Fiesta

Rédacteur en Chef Le Moniteur Automobile

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires